Breaking news

Tout d’abord merci pour le partage de vos « Simple Things ». J’ai l’impression que j’en ai maintenant encore davantage à regarder quand je suis chafouin. Que, en quelque sorte, je suis plus riche de ces instants que nous partagerons sans nous en douter. Je crois que je vais en faire plus souvent des post pour renouveler ma petite malle à Simple Things. Mention spéciale pour les Things de Caroline (of course) que je n’ai pas encore testées (une histoire de travaux qui n’avancent pas).

Mais, trêve de bavardages, l’heure est grave, hier j’étais là-bas. Et, alors, raconte,me direz-vous en frappant vos mimines l’une contre l’autre. Et? RIEN!

Non, rien ou si peu. Je vous assure, n’insistez pas, je ne peux pas me résoudre à penser que l’accrochage des rails pour poser le placo dans une pièce (une seule hein?) soit une avancée incroyable en deux semaines (deux hein?), ni que le fait d’avoir posé l’isolation dans une autre seule pièce en soit une non plus. Vous pensez que je fais la mauvaise tête. Si peu…Vous trouvez que ça a avancé vous ? Oui c’est pas faux, un peu, mais tout de même dans une semaine ça fera trois mois qu’on a signé chez le notaire. TROIS mois quoi? Et on ne peut toujours pas s’assoir où que ce soit.

Il y a un truc formidable avec les artisans c’est qu’ils s’attendent entre eux.

-Pourquoi ça n’a pas été fait? demanda ChériChéri après avoir respiré longuement pour garder le sourire.

– Parce que j’attends que Truc ait fait ça…. lui répondit-on.

Donc, il est allé voir Truc et lui a dit:

-Ce serait bien que tu fasse ça parce que Machin il attend après toi »

Et là, Machin t’explique en long en large et en travers qu’en fait c’est lui qui attend Truc. Et tu sais quoi? Et bien toi, tu ne sais absolument pas, qui de Truc ou de Machin, doit avoir fini le premier. Tu espères juste que la semaine prochaine quand tu reviendras, les choses auront un peu avancé. Mais rien n’est moins sûr si ça se trouve,  ils attendent juste que tu viennes les voir pour être sur le chantier. Alors forcément, des rails sur une seule pièce en deux heures de temps, finalement ce n’est pas si mal!

Bref! Hier, il n’y a que les primevères sauvages qui poussent au jardin qui m’ont arraché un sourire. Mais la feignasse que je suis n’a pas vérifié que les fleurs étaient bel et bien des primevères.

Publicités