Sur les murs

J’aime les murs.

Dans la précédente maison il me semblait que je n’en n’avais jamais assez. Un loft dans une grange, forcément, de murs il n’y en avait pas beaucoup. Les murs me rassurent et surtout, j’en fais des support à mémoire sur lesquels j’accroche des petits bouts de la vie. La mienne ou celles des autres, de maminette, de mes parents.Parfois celle d’illustres inconnus et souvent ce sont de minuscules morceaux d’inspiration qui s’enchevêtrent.

Et surtout je leur écris dessus. J’aime particulièrement cette liberté, de faire une chose qu’on m’a longtemps interdite.

FullSizeRender(17)

J’écris donc sur les murs avec des brindilles de bois, des galets, de la craie ou bien j’y accroche  des bouts de vie à l’aide de scotch coloré. Dans la précédente maison j’avais inscrit le nom de mes aromates favoris tout en haut des murs de la cuisine, à l’aide de petits galets ramassés en bord de Garonne. J’avais écrit au masking tape les mots d’Oscar Wilde qui me portent toujours autant « Be yourself everyone else is taken ». Là pile face à ma table de travail. Les mots me narguaient.

Dans celle que nous nous préparons à investir, pour l’instant, rien n’est prévu. Quelques idées pourtant me collent aux converses

  1. « les escaliers sont en papier » sera donc inscrit à l’aide de lettres en papier mâché sur les murs entre le premier et le deuxième étage, en espérant qu’ils soient moins « casse gueule » que ceux d’ici.FullSizeRender(13)
  2. Je me suis entichée des jolis mots de KIDIMO écrits en lettres d’enseigne anciennes et de la poésie qui s’en diffuse pour écrire, sur les murs de l’entrée, le futur nom de la maison (oui, chez nous la maison porte un nom. Ce n’est pas grave je vous assure, on va bien…). La précédente maison s’appelait Caillasse (rapport aux nombreuses pierres que nous avions enlevées une à une du champ qui devait nous servir de jardin). La prochaine a déjà choisi son nom (ça c’est une autre de mes théories dont je ne vous parlerais pas aujourd’hui au risque de voir sonner à ma porte des hommes en blanc) Un nom en 5 lettres, basque bien évidemment.FullSizeRender(14)
  3. Dans la cuisine j’hésite encore entre écrire sur la porte une recette de cuisine avec des croquis ou y positionner un immense calendrier.

FullSizeRender(15)

 

Et vous qu’aimez-vous écrire sur les murs ?

Crédit Photos Pinterest

Publicités