Jour J

Ça y est! Nous l’avons fait. La tribu est arrivée à bon port. Il aura fallu deux camions de déménagement à deux dates différentes, des allers retours avec une corsa, un Q7 et une mini pour y arriver, mais ça y est…

Enfin quand je dis que nous y sommes… nous devrions y être d’ici trois heures.

Parce qu’à l’heure où je rédige ce post, je suis tranquillement en train de tirer des plans sur la comète, assise à mon bureau, à regarder le ciel. Étrangement, et je pense que c’est un problème de Karma, j’entends les oiseaux chanter pour la première fois ce matin depuis février que nous sommes ici, et je n’ai pas entendu le « Tamtatatam » de la gare.

Je suis réveillée depuis fort longtemps et j’ai moi même déclaré la journée ouverte. Pour l’instant, je réfléchis pour savoir dans quelle voiture je vais encore pouvoir glisser: les couettes, les barrettes de café, l’enveloppe avec les tickets de concert en tous genre, les culottes qui sont encore dans la panière à linge, Ah… et le linge que j’ai mis à sécher hier soir, le fauteuil de JoliPetitCoeur et ses clubs de golf, Jayavarman, ma lampe volière Matthieu Challières, les bougies, les nombreux papiers, carnets, stylos et autres outils indispensables à ma vie, les oreillers, les doudous, les cerfs volants, les coussins du fauteuil de mamie, le cadre de notre première photo, la planche à découper, le caillou-savon, le violoncelle, les guitares, les chats… Zut de zut, je vais manquer de place.

Le camion est arrivé hier sans encombre. Pour nous ce sera dans quelques heures. J’espère que Lulu aura vaincu son envie irrésistible d’appuyer sur le klaxon au passage des frontières départementales, j’espère qu’aucun sanglier/chevreuil ou autre animal n’aura eu le goût à nous embrasser et que dans la mini  les chats n’auront pas miaulé au point que je pète un câble et  ne les flanque par la fenêtre.

Au bout de plus ou moins trois heures de trajet nous arriverons devant la grille du portail. Dès lors il s’agira de :

  • Garer le cortège des voitures et il est certain que je vais commencer à regretter amèrement mes 200m2 de parking privé de mon ancienne vie.J’espère que JoliPetitCoeur n’aura pas une de ces répartie favorites « mais enfin Maman, pourquoi t’as dit oui pour cette maison ? »
  • Descendre les cartons, et autre menu bazar que nous finirons par jeter à plus ou moins brève échéance, rapport à ce que nous passons de 400m2 à 230 habitables. Même si ça demeure grand, c’est quasiment la moitié de notre ancien espace vital.
  • Déposer les caisses des chats dans un endroit au calme. Ne pas ouvrir les dites caisses avant que toutes les portes soient closes. Chose au demeurant difficile lors d’un déménagement vous en conviendrez.Ne pas dire à JoliPetitCoeur de maintenir les caisses fermées au risque que les chats disparaissent et ne reviennent jamais… il serait capable de les ouvrir !
  • Nous aurons faim, mais inutile de penser une seule seconde que je vais cuisiner. Nous irons donc soit acheter des bocadillos al jamon de salamanca, soit déjeuner dans le restau d’à côté. On me souffle dans l’oreillette qu’il sera peu ou prou 14h. Ce sera donc bocadillos.

Des questions restent entières : JoliPetitCoeur voudra t-il manger des coquillettes ce soir (rapport à la pub IKEA où l’enfant dit ne manger que des coquillettessuccessivement à chacun de ses parents séparés : JPC a demandé s’il pourrait faire la blague à son père quand il irait « chez lui »), aurons-nous le droit de marcher sur le gazon sans que ChériChéri ne hurle, nous sentirons-nous chez nous tout de suite ou faudra t-il être patient, dormirons-nous un peu mieux que les dernières 60 nuits que nous venons de vivre? L’avenir nous le dira.

Et puis comme dirait JoliPetitCoeur « allez les bleus! Dis maman, si c’était France/Vietnam on serait embêté. On serait pour les deux… »

Stay Tuned!

Pic by Ian Schneider- Unsplasch

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Jour J »

  1. Hum… La valse des cartons. Ça a du bon et du moins bon, car on est souvent très fatigué mais…. Qu’est ce qu’elles sont chouettes, les premières fois, dans un nouvel endroit.
    Vite, vite que tu t’installes et que tu nous racontes.
    Barbara

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s