{A comme Adopter, B comme Bonne nouvelle}

Mais jusqu’à quand?
Le monde de l’adoption internationale était en émoi depuis le mois dernier. Le gouvernement envisageait de fusionner l’AFA (Agence Française de l’Adoption) qui officie à l’international exclusivement et concerne les ministères des affaires étrangères et de la justice et Enfance en Danger  chapeauté par les ministères de la famille et des affaires sociales.
Je vous passe les détails mais en gros, s’il y avait dissolution de l’afa pour créer une autre agence, cela aurait entrainé des retards dans les dossiers de parents déjà en attente, voire (malgré ce que les sénateurs en disaient) un arrêt complet des dossiers. De plus, une nouvelle accréditation de l’AFA vers les pays d’origine aurait permis à certains pays de renégocier leurs accords et la France n’est pas en position de force pour négocier quoi que ce soit et ce pour de multiples raisons.
Mardi dernier, la ministre de la famille, Laurence Rossignol, a déclaré  à l’Assemblée nationale, que le gouvernement n’avait pas trouvé de « véhicule législatif qui permette, dans un temps rapproché, de procéder à la fusion entre les deux organismes ». « Nous ne ferons rien qui puisse inquiéter davantage les familles et mettre en cause les procédures en cours », a-t-elle aussi précisé. Laurence Rossignol continue néanmoins à défendre l’intérêt de cette fusion, envisagée « dans un contexte de baisse constante des adoptions internationales ». « Ce n’est pas un service à rendre à l’adoption internationale que de laisser les choses en l’état et de ne pas procéder à ce regroupement. Demain ou après-demain, il faudra néanmoins le faire », a estimé la ministre.
Ce n’est pourtant pas un changement d’entité juridique qui changera quoi que ce soit à la baisse inévitable du nombre d’adoptions à l’international, estime Nathalie Parent, Présidente d’Enfance et Famille d’Adoption, de plus, une fusion entre l’AFA et Enfance en danger serait compliquée à gérer du fait même qu’ils ne sont pas sous la houlette des mêmes ministères.
Plutôt que de fusionner les deux instances, les associations concernées préféreraient que le champ d’action de l’AFA soit étendu à l’adoption nationale. « Si le gouvernement veut agir en faveur de l’adoption, lance Nathalie Parent, il ferait mieux de s’occuper en priorité des pupilles de l’État dont il est responsable ».
Plus de 1 200 enfants adoptables en France ne trouvent en effet pas de parents.
Source : La croix 12 octobre 2016
{Quand, en 2007, nous avons cherché quelqu’un pour nous accompagner dans notre projet d’adoption, nous avons cherché. Cherché. Cherché. Mais vous imaginez bien qu’un couple ayant déjà trois enfants biologiques (oui, je sais, c’est pas beau comme mot, mais il a le privilège que vous le compreniez) n’était pas prioritaire (c’était peu de le dire.) La seule entité à accepter notre candidature fut l’AFA.
Une fois notre projet identifié, les papiers remplis, compilés dans un dossier, partis vers d’autres cieux, nous sommes rentrés dans la fameuse Waiting List des Philippines en octobre 2009.
A l’époque en être à ce stade signifiait : devenir parents à plus ou moins brève échéance. A l’époque, toujours, cela voulait dire 18 mois pour les Philippines. Bien sûr l’AFA avait ses zones d’ombre et ses limites : pas de coup de fil pour nous dire où le dossier en était, et pour peu qu’on soit en Province, absolument rien n’était mis en place, ni séminaire sur la parentalité adoptive ni accompagnement, rien en fait.
Finalement, ce n’est pas l’AFA qui a fait de nous les parents de Tanh et il n’est pas né aux Philippines.
Aujourd’hui les missions de l’AFA sont d’informer, conseiller et accompagner les parents dans leur projet d’adoption, elle permet aussi une adoption dans les meilleurs conditions possibles quant à la clarté du dossier de l’enfant et à l’intérêt supérieur de l’enfant.}
Pic David Schap
Publicités

6 réflexions au sujet de « {A comme Adopter, B comme Bonne nouvelle} »

  1. Idem pour nous ! le pays favorable à notre situation était le Mali ! ATTENTE ATTENTE ATTENTE , avec le sentiment que nous étions un dossier numéroté sur une pile !!! avec notre acharnement, notre route à croiser des parents, puis une association puis une crèche à …. HAITI !! notre pays du coeur !!

    Aimé par 1 personne

  2. Et chez nous pareil. Un dossier pour la Chine qui nous avait fait signer une clause d’exclusivité avec un délai initial de 18 mois. Pour apprendre au détour d’un déménagement que cette exclusivité n’existait plus vu le nombre de dossiers. Et notre loulou est en fait un pupille de l’état que nous avons attendu de longues années. Mais que de bonheurs maintenant

    Aimé par 1 personne

  3. Sans l’AFA, notre petit loup ne serait pas présent à nos côtés. Même si nous avons connu bien des rebondissements avant qu’il n’arrive, je n’oublie pas que, refusés par toutes les OAA, seule l’AFA nous a permis de déposer un dossier.

    Je pense donc à toutes ces familles qui n’ont pas d’autres choix que de déposer un dossier via cet organisme et je me réjouis de la suspension de ce projet.

    Aimé par 1 personne

  4. Nous, nous sommes encore dans l’attente, par le biais d’une OAA en Inde et en démarche individuelle au Liban….
    j’avoue que je ne comprends pas un truc avec l’AFA, c’est la nécessité de faire, refaire et encore refaire des dossiers pour chaque continent et au fur et à mesure des appels à candidatures et des dossiers qui sont refusés alors que c’est une seule entité. Au lieu d’examiner ton dossier comme si c’était le première fois à chaque fois, il pourrait au moins centraliser les projets familiaux pour tous les pays, et proposer une série de rencontres en début de parcours pour ensuite te proposer une série de pays où tu serais susceptible d’adopter en fonction de ton agrément et de tes souhaits et que tu n’aies pas à redemander à chaque fois qu’il y a un appel à candidature…ben non là c’est à toi de TOUT faire, te renseigner, ne pas louper les appels à candidature, recandidater à chaque fois: une perte de temps, de papiers en tout genre à faire, si tu n’es pas là le jour J pour poster ta lettre à poster pour candidater dans le pays où tu pourrais être intéressé de candidater, tu as perdu ta chance…et tu te fais passer devant par des gens qui viennent juste d’avoir l’agrément alors que toi tu attends depuis un certain temps. Pour un couple qui comme nous ne correspond plus aux critères d’âge de pas mal de pays, ce système est vraiment nul.
    Déjà que c’est le bordel à l’international, alors centraliser avec l’adoption nationale….on peut faire encore pire, on pourrait aussi centraliser toutes les OAA avec, histoire de rendre le truc encore plus inefficace!
    mais si il y avait en France un vrai département de l’adoption, qui centralise tous les dossiers à l’international et national, qui te demande simplement de repréciser tous les ans où tu en es de ton projet d’adoption, si il est toujours valable tel qu’il a été défini au départ, et le fait avancer par ordre d’arrivée, ça serait tellement plus simple pour tout le monde. Ils n’auraient même plus besoin de faire ces appels à candidature qui rendent les candidats à l’adoption hystériques.

    J'aime

  5. Merci pour ton post qui relaye très bien cette info. Regrouper l’AFA avec l’organisme qui gère l’enfance en danger à mon sens c’était juste pour faire des économies d’échelle. L’adoption internationale baisse, on a moins besoin de fonctionnaires pour s’en occuper … on les redéploie vers d’autres taches qui peuvent paraitre liées (on parle d’enfants, les gens n’y verront que du feu). La semaine dernière lors d’une réunion 8 couples avec des agréments plutôt ouverts depuis plus d’ 1 an … 1 seul avec un dossier dans un pays 😦 L’AFA est une piste pour l’adoption internationale, elle a le mérite d’exister mais quand on voit proportionnellement le peu d’adoptions qu’ils font comparé aux OAA qui fonctionnent avec des bénévoles. A quand une vraie politique de l’adoption internationale ?
    Marie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s