{26}

Aujourd’hui  je ne vais souffler sur aucune bougie. Non, il parait que ça ne se fait pas.  Personne ne va m’acheter de fleurs, ni m’offrir quoi que ce soit non plus. Et pourtant, je vous assure qu’aujourd’hui  c’est mon anniversaire. Mon anniversaire de maman. Je fermerai les yeux à 12h30 et tout sera à nouveau là : son teint de rose, sa peau incroyablement lisse, ses si longs cils, ses petites mains, son odeur, ses 47 centimètres et la tonne d’amour qui venait de se loger dans un repli de mon coeur. Une fraction de seconde, j’y serai à nouveau.

Aujourd’hui ce n’est pas un jour ordinaire, bien qu’elle dise qu’à son âge, maintenant, ce n’est plus aussi important.

Quand j’avais son âge, elle était déjà née. Elle était déjà l’ainée. Elle m’appelait « ma chérie » devant les yeux interloqués des passants entre les rayons des Galeries Lafayette. Elle laissait sa main dans la mienne longtemps, elle avait un regard de myope et des tâches de rousseur lui grignotaient  les joues. Aujourd’hui, elle pose toujours son regard différent sur le monde qui l’entoure et voit toujours des pleins quand les autres voient le vide. Elle a offert ses tâches de rousseur à sa soeur et laisse encore longtemps sa main dans la mienne.

Elle dit toujours « je rentre à la maison » avant de grimper dans le train qui nous la ramène, alors, quand elle passe la porte de la maison, un grand cri l’accueille. Celui de son petit frère. Les deux bras sans fin de sa sœur s’agrippent à son cou tel un collier qu’elle ne peut enlever. Les grandes mains de son autre « petit frère » s’accrochent aux siennes et leurs doigts s’entremêlent. Son sourire prend alors ses aises sur son visage. Oui, elle est chez elle.

Elle mène sa vie tambour battant, multipliant les expériences, les rencontres extraordinaires et les projets, que nous découvrons parfois à la télévision. Parfois, mon cœur rate un battement « mais, ne dirait-on pas  un tableau d’Inès ? Tu crois que c’est un plagiat ? » Un petit sms me réconforte « ah non, ne t’inquiète pas, c’est bien moi qui l’ai fait. Je ne te l’avais pas dit ? »

Rien ne m’étonne plus venant d’elle.

Aujourd’hui elle a 26 ans et il nous faut apprendre à ne plus être ensemble à certains moments clés de notre vie. Elle va ouvrir ses cadeaux entourée de ses amis, l’amoureux  musicien, les chères amies photographe et créatrice, le guitariste et tous les autres dont je ne sais rien et bébé V, sans doute, lui qui lui aura donné envie de me faire grimper en grade. Elle transformera un verre en vase, elle allumera des bougies et mettra de la musique. De la bonne. Ils savent y faire. Ils trinqueront, ils souriront en se disant qu’ils sont heureux d’être là, ensemble, que leur monde sera beau, parce qu’ils ont décidé qu’il le serait.

Il y a 26 ans il me restait quelques heures devant moi avant de devenir une maman pour la vie. Un après qui aura été un toujours parce que près d’elle, le temps est passé extrêmement vite et fort et qu’elle m’a donné l’envie de retenter plusieurs fois l’expérience.

Bon anniversaire mon grand amour.

 

Publicités

16 réflexions au sujet de « {26} »

  1. Oh la la que c’est beau ! J’en ai les larmes aux yeux et le nez qui coule dans mon thé…
    Aujourd’hui nous fêtons l’anniversaire de ma grande aussi, 19 ans, mais avec presque un mois de retard tant il est pour nous aussi difficile de se retrouver tous…
    Bonne et douce journée à toi

    Aimé par 1 personne

  2. Tes textes sont si beaux!
    Bon anniversaire Inès et bon anniversaire à toi Nathalie, car quelque soit l’âge, devenir maman est toujours magique et on se souvient des moindres détails. C’est vrai que le temps passe vite, si bien que quand les enfants sont près de nous on oublie souvent l’âge qu’on a et ça fait du bien! Par contre le temps nous rappelle l’âge qu’on a lorsqu’on les voient voler vers leur propre bonheur 💖

    Aimé par 1 personne

  3. Oups….je me souviens d’Ines lorsqu’elle devait avoir 6 ans…Je te revoie l’attendre à la sortie de l’école avec Victor dans les bras qui ne devait avoir que qq mois…Nos enfants ont grandi tellement vite….ils sont devenus incroyables.
    Tant d’images me reviennent en mémoire…ton texte est tellement rempli d’émotions.
    Je pense à Valentine et aux 6000 km qui nous séparent.
    Love

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s