{Nos salles obscures}

En 2017 c’est décidé, ce sera pas moins d’un film par mois. Si possible plus. En janvier ce sera deux. Et février sans doute plus de deux.

Personne ne m’empêchera d’aller voir ce que je veux, du bon et du moins bon, du pathos et du léger, du qui s’insinue, qui reste là, du qu’on oublie trop vite, personne ne m’empêchera de pleurer, de rire, de danser, dussè-je aller au cinéma toute seule. Personne ne m’empêchera d’applaudir, à la fin. J’adore applaudir à la fin.

Voici les deux premiers films de l’année qui nous ont fait nous trémousser sur nos fauteuils.

« Tous en scène » de Garth Jennings

hqdefault

Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc-épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais. (Allo ciné)

Au début du film je dois dire que je me suis demandée où ils allaient. Et puis, je me suis laissée happer par l’histoire de ce looser qui gagne à la fin. Étrangement, je n’ai reconnu aucune des voix françaises. J’imagine que c’est parce que c’est particulièrement bien doublé.  Ce que je retiens c’est le sourire de Mr T au son du saxo « Ah! J’aime bien cette musique » a t-il dit, puis quand le saxo emballe la jeune fille souris (je ne sais pas comment dire autrement) »Ah! ça a l’air chouette le saxo! » avec un sourire qui en disait long. A voir sans soucis par tous les publics, ceux qui aiment la musique et le chant seront servis, les autres aussi je pense.

 

« La la land » de Damien Chazelle

210770-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Avec Ryan Gosling et Emma Stone quoi!

Le couple le plus cinématographique du moment. D’ailleurs en rentrant dans la voiture, on se demandait pourquoi ils se mettaient pas ensemble tellement ils vont bien l’un avec l’autre. « Peut-être qu’en fait ils se détestent ? »m’a t-on glissé dans l’oreillette. Peut-être. Quel dommage!

Nous avons décidé d’emmener avec nous Mister T, il n’est jamais trop tard pour regarder des films qui parlent de rêve à réaliser et de vie à construire.  « Tu crois que ça va lui plaire? » On verra bien ai-je répondu. Et ? Ça lui a plu! Et, il a définitivement validé le saxo pour emballer les filles.

L’idée du film c’est : deux personnages, une fille, qui veut être actrice et enchaine les castings sans succès alors qu’elle y excelle et un garçon, pianiste de jazz qui devront faire des compromis pour réussir à vivre leur passion. Pour moi c’est ça l’histoire de La La Land, et pas (seulement) une comédie romantique. Bien sûr, ils vont tomber amoureux (c’est Ryan et Emma quoi!) mais ce n’est pas l’essentiel. Pendant un tiers du film je me suis demandé pourquoi ce film avait obtenu tant de nominations. Et puis je suis sortie de cette réduction de comédie musicale romantique. Et puis, la magie a opéré et l’essentiel m’est apparu. J’ai vu les références à toutes les autres comédies musicales,le travail d’orfèvre pour que ça paraisse fluide.

J’ai vu l’essentiel et l’essentiel ce sont les images, la lumière, la musique et surtout le message « les gens aiment ceux qui sont passionnés, ça leur rappelle ce qu’ils ont oublié ». L’essentiel c’est le rêve que portent les personnages, le rêve d’eux mêmes et de leur vie en devenir. A voir si on aime les films décalés, les hommages à la comédie musicale, à Jacques Demy et les end qui ne sont pas happy.

 

Publicités