{Liste de riens # 4}

  1. Prendre la route qui nous mène de Bayonne à Toulouse / Voir le jour se lever alors qu’elle dort encore à mes côtés / Passer sous le viaduc / Dieu que cette portion est belle.
  2. Chercher une place sur le parking / Tourner/ Virer/ Jurer / Se garer/ Enfin
  3. Retenir nos cheveux dans le vent d’autan / Relever la capuche pour nous abriter de la pluie / Et courir un peu.
  4. Lui prendre la main / Qu’elle aura froide / Suivre pour l’avant dernière fois les chats de couleur dans les couloirs pour arriver jusqu’au rouge / Oncologie
  5. Sourire quand on lui dira qu’elle a grandi / Sourire quand il ne sera question que de quelques millimètres / Sourire quand l’animatrice viendra la chercher pour colorier/ Dessiner/ Jouer et qu’elle n’osera pas décliner l’invitation
  6. Se dire que la prochaine fois ce sera la dernière / Espérer qu’on nous trouvera quelqu’un de bien pour prendre la suite / Parce qu’après/ Elle sera majeure.
  7. Manger un sandwich en carton / Boire un coca chaud / Regarder les autres et se dire/ Qu’on a eu de la chance / Admirer ses cheveux bouclés / Acheter des chewing-gum au goût d’enfance.
  8. Lire pendant qu’elle dormira dans l’IRM / Attendre les explications du médecin / sentir à nouveaux la terre s’ouvrir sous nos pieds / La regarder / Ne pas la lâcher des yeux / Et puis attendre que ce soit au tour du ciel de s’effondrer.
  9. Attendre encore / Se rendre compte qu’il ne s’est pas effondré / Que le sourire est resté solidement en place / La force de l’habitude ? / Conjurer le sort : ce n’est pas la même chose.
  10. Faire un sms / Recevoir la réponse / Fermer les yeux / Se dire qu’il ne faut jamais jurer de rien / Il y aura deux prochaines fois / Finalement
  11. Reprendre la voiture/ Voir le jour se coucher alors que le silence enveloppe l’habitacle de la voiture.
  12. Passer sous le viaduc insignifiant / Admirer sur notre passage les façades qui bordent la Nive / Et les lumières qui dansent dans l’eau.
  13. Se dire que ce n’était rien / Et attendre le jour d’après / Quand tout se sera estompé dans le jour qui se lève / A nouveau.

Ce post s’auto-détruira d’ici quelques heures. La force de l’habitude.

Publicités