{Vendredi confession}

Je crois que je vais en faire une petite chronique hebdomadaire. Un peu comme les gens qui perdent du poids en direct ou qui vont s’allonger chez le psy. Et puis, c’est peut-être plus simple à écrire qu’un billet qui doit avoir un début, un milieu et une fin. Alors,  surtout, si vous n’en avez rien à fiche, dites-le moi, sinon le « vendredi confession » reviendra la semaine prochaine.

  1. J’ai terminé la première ébauche du carnet « les secrets véritables des couples qui durent ». Je l’ai fait lire à ChériChéri et j’ai vu une fois ou deux, ses yeux se troubler. « Quand je te lis j’ai envie de pleurer » m’a-t-il dit. « Et bien zut, il est quand même sensé être humoristique ce carnet! / Il l’est, mais je sais pas pourquoi ça me fait toujours ça quand je lis ce que tu écris. Il ne me semblait pas que quand je faisais des courriers ça lui faisait le même effet, mais je me suis tue.  J’ai donc envoyé le carnet à GrandeChérie. Que voulez-vous, j’ai besoin qu’on me dise que c’est bien, de façon claire et nette. Sinon, je tergiverse, je tourne en rond et ça ne va pas du tout. Elle a dû comprendre que c’était urgent, parce qu’une demie-heure plus tard à peine, elle m’a appelé. En gros c’est plutôt bien « mais à deux ou trois reprises, je vous ai vus papa et toi / Ah bon? / Oui par exemple dans le secrets 17 « ne pas s’endormir fâchés » ou le 6 « rire aux blagues de l’autre ».
  2. Bon, du coup je ne sais plus trop, et je pense opter pour une deuxième ébauche.
  3. J’ai relu quelques notes prises et patiemment compilées dans mon potager. Peut-être faut-il que je vous explique le concept du potager ? Mon potager est un carré de carnets tout simples, noirs à la couverture souple (très important la couverture souple), lignés ou non, (ça on s’en fiche)(et heureusement parce que je me trompe une fois sur deux) sur lesquels je note les phrases que j’ai entendues, ou que j’ai lues. Les phrases poussent toutes seules dans le silence du carnet et elles sont prêtes à être consommées pile poil au moment où j’en ai besoin.
  4. Phrase consommée hier : « Et vous les écrivains, vous avez un problème avec la vérité. Ce que l’Homme appelle Vérité, c’est toujours sa vérité, c’est-à-dire l’aspect sous lequel les choses lui apparaissent ». Guillaume Musso – La fille de Brooklyn
  5. Du coup, je me dis que, peut-être dans le carnet, les gens se reconnaîtront, et c’est tant mieux puisque c’est tout à fait ça que je comptais atteindre.
  6. Au niveau des chapitres validés de mon roman, ça avance. Le sixième est parti lundi matin à la révision. Revenu mardi avec pour mention « l’écriture est vraiment bien en place, il est très agréable à lire » et puis il y a eu un maudit « mais » en ce qui concerne la forme. Rapport à ce que je passe du je au il. En gros, soit je gardais le 6 en en faisant une sorte de rêve, soit je le modifiais. Je n’ai choisi aucune de ces deux options et l’ai réécris pour le garder au maximum tel qu’il était, et puis j’ai convenu que parfois il fallait effacer le chapitre qu’on aimait le plus. Ce que j’ai fait en espérant qu’il en resterait des traces en filigrane (il parait que ça marche. En tout cas ça me rassure de le penser).
  7. Je l’ai réécris entièrement. Il est parti jeudi matin, revenu deux heures après validé. Du coup j’ai aussi envoyé le 7. Pour info, il y a 49 chapitres. Ah, oui, on n’est pas arrivé!
  8. Hier soir, nous étions invités au lancement de la saison estivale du Blue Cargo à Biarritz. Outre, que pour moi, c’est un exercice assez difficile parce que j’entends un mot sur deux et encore (j’y pense, il faudra que je vous parle de ma surdité parce que parfois, ça vaut le détour), j’aime bien ses endroits où je fabrique des souvenirs pendant tout un tas de minuscules secondes qui m’échappent, jusqu’à devenir plusieurs minutes.
  9. J’ai tout de même atteint mon objectif : expliquer à quelqu’un ce que je fais dans la vie. Maintenant, parce qu’on me présente toujours comme celle que j’étais avant. Quand j’ai vu ses yeux s’arrondir en même temps que sa bouche comme un poisson qui manque d’air, j’ai compris que c’était pas gagné! « Ah, ouais, je pensais pas que ça existait vraiment quelqu’un qui fait ça toute la journée. Et vous n’avez pas mal aux fesses ? » Merci, mes fesses vont parfaitement bien.
  10. Quelqu’un m’a dit « je ne comprends pas pourquoi tu ne dis jamais que tu es écrivain, tu crois que les peintres du dimanche ça les gêne de dire qu’ils sont peintres ? Tu crois que les secrétaires au chômage de longue durée elles disent quoi ? Qu’elles sont secrétaires ! Et pourtant ça fait un bail qu’elles n’ont pas tapé un courrier, alors toi, qui t’assieds tous les jours à ta table et qui inventes des trucs foutraques, je crois bien que tu peux le dire! »
  11. Hier soir j’ai amassé tout un tas d’anecdotes ordinaires que j’ai rangé dans le tiroir qui leur est dévolu, à l’intérieur de mon cerveau.
  12. J’ai arrêté de collectionner les excuses qui s’emparaient de moi.J’ai dit à mon bonheur de rester s’il le voulait, parce que cette fois-ci je n’avais pas besoin de machine à créer de la nostalgie heureuse, non cette fois-ci le bonheur m’allait très bien. Et la banalité aussi.
  13. Prochaine étape consolider le collage de mes ailes grâce à celui qui lit par dessus mon épaule, souligne mes erreurs en jaune et dispose des points d’exclamation dans la marge.

 

20 réflexions au sujet de « {Vendredi confession} »

  1. Bonjour,
    Bon moi je n’ai toujours pas tout compris au livre….mais 7 chapitres sur 49 et bien ça fait 1/7ème si je ne suis pas trop nulle en maths!!! et c’est plutôt bien. Félicitations. Vous me direz quand le livre sortira.

    Nolwenn

    Aimé par 1 personne

    1. Il n’y a pas grand chose d’autre à comprendre que ce que j’écris en fait 😉 et moi qui ne suis pas très forte en maths j’ai pensé la même chose : 1/7ème de fait ! Quand nous en serons à 100% et s’il sort un jour, je pense que je vous aurais tellement saoulée, que vous le saurez .

      J'aime

  2. Je vote pour le vendredi confession, parce qu’être pour ou contre c’est bien, mais voter, c’est mieux. (pardon mais j’ai tellement mal). Je suis d’accord avec la 10 et j’aime d’amour la 13. Merci pour ces étapes qui m’aident à franchir les miennes. Belle journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ok pour un nouveau Rdv hebdomadaire.
    – j’aime bien la 4 et en lisant la 5 je me suis dit : trop la classe que Guillaume Musso te post un jour pour te dire qu’il s’est reconnu …😘
    – bravo pour ton 1/7eme de roman.

    Aimé par 1 personne

  4. S’il a été ému en lisant ton carnet qui parlent de couples qui durent, c’est très probablement qu’il est particulièrement réussi;-)
    En tous cas je trouve que c’est un compliment magnifique qu’il t’a fait.
    J’aime les vendredis confession.
    J’aime te lire de toutes façons.

    Aimé par 1 personne

  5. que ce soit des confessions, des trucs en vrac et pas dans l’ordre, des émotions, des recettes de cuisine , des listes de lecture, des devoirs et leurs corrections ou des lettres à toi même, un livre jaune et je l’espère pour bientôt un roman, j’aime te lire car ça me fait avancer ! donc oui pour les confessions hebdomadaires 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s