La correction • 38

Ce matin, j’ai ouvert le capot de mon ordinateur et il m’a sourit! Véridique, il m’a sourit! Je crois bien qu’il a eu la frousse de sa vie.

Je ne peux pas imaginer ce qu’il a dû ressentir, ce week-end, à l’idée que je l’abandonne à son triste sort de machine éteinte et inutile, qu’aucune traces de doigts poisseux d’avoir mangé un morceau de Balthazar ne le salissent plus jamais. Qu’il  ne fasse plus rire/pleurer/ voyager personne. Ce week-end sans écran est à marquer dans nos annales. Il fut. Difficile. Mais au bout du compte fort agréable.

Bilan : Les deux premières heures ont été compliquées pour Mister T. Je lui ai rappelé que « quand tu as passé ta semaine à la neige il n’y avait pas d’écran » (comme l’avait suggéré Corinne) il m’a renvoyé dans mes 22  » Mais c’est pas pareil, il y avait les copains et le ski et toutes les activités, y avait pas besoin d’écran ». J’ai donc compris qu’il était capable de ne pas avoir d’écran, mais pas forcément à la maison. Il m’a réclamé un petit frère d’environ 8/9 ans toutes les heures de la journée du samedi. À un moment j’ai regardé par la fenêtre.  J’ai vu ChériChéri en nage en train de poser les plaques occultantes contre la grille, mais ça m’a pas fait l’effet escompté. J’ai dit à Mister T que j’étais trop vieille pour cette histoire maintenant et son père trop occupé. Nous avons donc décidé de faire une liste de tout ce que nous ferions dans le week-end. Longue la liste. Hier soir, Mister T a convenu que c’était un « chouette » week-end.

À partir de 20 heures, ce fut compliqué pour moi d’avoir un portable aussi couillon qu’un téléphone. Il n’avait qu’une envie redevenir un smartphone. J’ai donc été grillée par l’une d’entre vous. 🙂

  • Quel mot est galvaudé ? Le problème des mots galvaudés c’est qu’ils finissent par ne rien vouloir dire du tout et il y en a beaucoup en ce moment. On les mange à toutes les sauces et perdent de leur saveur. Il y a partage, bienveillance et gratitude (mais je suis d’accord avec tous ceux que vous avez choisis)
  • À quel moment y pensez-vous ? surtout la nuit. La nuit est inspirante pour tout un tas de pensées, agréables ou pas, alors que je ne voudrais qu’une chose : dormir!
  • Rouge, rosé ou blanc ? Rouge mais pas n’importe lequel. Un côte rôtie de chez Guigal (merci)
  • Si vous aviez dû être un champion : j’aurais bien aimé « avoir le pied gauche de Platini »
  • Vous vous faites facilement avoir par : la gentillesse et les cons. L’une n’allant pas forcément avec les autres.

Merci à J25 d’être sortie du sous-marin et du joli message qu’elle a écrit, à Cathy aussi d’être venue faire les devoirs. Merci à mes deux nouvelles abonnées et aux messages reçus depuis Hellocoton que je viens seulement de lire (c’est bien ma veine, pile le week-end sans écran) (on peut s’envoyer des messages?!)

Aujourd’hui, je garde la réponse 3 de Marieal, le bonheur de Christelle02, la 1 de Karine, le rosé de Christelle A et l’endroit où le siroter, la 3 de J25 (je ne savais pas) (et puis je ne sais pas non plus qui est Théo Curin), de Cathy je garde la 5, la deuxième de Peeka, la 5 de Inès, la 1 de Lucas (tellement, mais tellement!), la 3 d’Aurore (ne t’inquiète pas, ça change avec l’âge), les bactéries de Claude, la 4 de Nolwenn, la pomme de terre d’Anne-Laure.

Bonne semaine!