Certaines lettres ont plus de pouvoir que d’autres.

J’ai découvert qu’il y a des journées mondiales pour à peu près tout et n’importe quoi. La journée mondiale sans pantalon (le 13 janvier), la journée de la glace artisanale (le 24 mars) (ces deux dates étant d’ailleurs extrêmement bien choisies pour pouvoir en profiter dans notre hémisphère), la journée Star Wars (le 4 mai), ou celle du rangement de bureau (le 24 mai).

Il y a pourtant une journée mondiale sur laquelle j’aimerai insister.

Elle aura lieu demain, le 14 juin et est judicieusement bien placée, quelques semaines avant les grands départs en vacances estivaux. Il s’agit de la Journée mondiale des donneurs de sang (ou du don de sang, ça dépend , apparemment ils ne sont pas toujours d’accord sur la terminologie à adopter).

Grâce aux dons de sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour.

Il y a 8 différents types de sang. On les détermine grâce à la présence ou non d’antigènes A et B, et d’anticorps A et B.
Par le système ABO, on détermine si on est de groupe sanguin A, B, O ou AB.
Par le système de Rhésus, on détermine si les hématies d’un individu contiennent des antigènes D ou non.
On a donc les types de sangs suivants: A+, A-, B+, B-, O+, O-, AB+ et AB-.

Moi, je suis O+. Rien d’exceptionnel, il s’agit du groupe sanguin le plus représenté dans le monde pourtant il a un super pouvoir : celui de sauver la vie.

La Journée mondiale du don de sang est à la fois une journée de réflexion et l’occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et réguliers dans le monde. Tout le monde ou presque peut aider à sauver des vies, soit en devenant un donneur régulier soit, si c’est impossible pour des raisons médicales, en apportant une aide bénévole les jours de collecte du sang.

La Journée mondiale du don de sang rend hommage à tous ceux qui ont permis directement de sauver ou d’améliorer la vie de millions de patients en donnant régulièrement et volontairement leur sang. C’est aussi une demande pressante faite à tous les pays du monde pour qu’ils valorisent les donneurs sûrs et ne ménagent aucun effort pour garantir la sécurité transfusionnelle et ainsi sauvegarder la vie des patients.

Le don du sang est volontaire et non rémunéré. Une femme peut donner son sang maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an. La durée de vie des produits sanguins est courte : 42 jours pour les globules rouges et 5 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an. Donc, le sang, c’est toute l’année qu’il faut l’offrir.

Vous voulez donner votre sang ? Contactez directement l’établissement français du sang pour connaître le centre le plus proche de chez vous.

Bisous Lily Gai

7 réflexions au sujet de « Certaines lettres ont plus de pouvoir que d’autres. »

  1. Quand j’ai lu « Partenariat » au début de l’article, j’ai eu un peu peur… et puis, j’aime ce genre de partenariat ! Je suis donneuse depuis que j’ai pu, avec des pauses le temps de mes grossesses, et au gré de mes anémies, c’est un geste tellement simple que je ne comprend pas que tout le monde ne le fasse pas…
    Des bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as raison, « partenariat » peut faire peur, mais je ne fais jamais de partenariat, sauf pour la bonne cause. je trouve que celle-là est plutôt chouette. Bisous aussi

      J'aime

  2. Bonsoir,

    Belle initiative et en tant qu’anesthésiste je ne peux que vous en féliciter. Et effectivement, ce n’est pas uniquement le 14 juin mais toute l’année que les donneurs sont nécessaires pour soigner les malades et sauver des vies.

    Bonne soirée
    Nolwenn

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Nathalie,
    J’ai réussi à trouver….non sans mal…le chemin pour m’amener jusque là….
    MERCI pour ta filleule, mais aussi pour tous ceux qui en ont besoin. Je suis cependant consternée du peu d’intérêt des gens pour cette cause. Si on ne peut donner on peut au moins partager, c’est comme un sourire, ça ne coûte pas grand chose.
    Un jour ou l’autre on peut tous avoir besoin d’être transfusé. Pour ceux que cela intéresse, seul 4% de la population en âge de donné donne. Moi, ça me laisse tout simplement sans voix.
    Bonne après midi
    Monelle

    J'aime

  4. j’ai souvent et beaucoup donné, mais je ne peux plus maintenant, en raison des multiples carences dont je souffre; En revanche, je donne mes plaquettes une fois par an. C’est un peu plus long (prévoir deux heures et sur rendez-vous) mais pas douloureux et deux heures de calme avec un bon livre, c’est plutôt sympa si en plus ça permet d’aider les autres !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s