Vendredi confession #4

Je suis cette fille qui collectionne les larmes de sirène et les morceaux de verre dépoli trouvés sur la plage.

Cette fille qui croit que les maisons et la végétation peuvent exprimer de la joie et de la gratitude envers leurs habitants. Par exemple, dans notre jardin nous avons un arbre planté en 1914 (maminette aurait son âge) si l’on en croit les photographies prises l’année dernière, lors de notre arrivée, son tronc a énormément grossi. À cet âge là, c’est surprenant. Et les hydrangéas (sorte d’Hortensias) ont tellement envahi le jardin (mini, mini) que ChériChéri menace de les dézinguer sitôt l’automne arrivée.

IMG_9438

Je suis de celles qui disent bonjour à sa maison quand elle rentre.

Je suis cette fille qui se demande souvent pourquoi. Pourquoi ouvre souvent la porte à tout un tas d’autres questions qui finissent souvent en parce que.

Celle qui met une jupe ou une robe le matin, qui descend l’escalier et remonte quatre à quatre, enfiler un jean.

Je suis cette fille qui disait, il y a deux ans, adorer les draps en lin. Et bien, je suis aussi celle qui y a renoncé en arrivant ici, il fait souvent trop chaud dans des draps en lin. Je suis maintenant celle qui ne jure que par le coton tout doux, repassé et qui rêverait de pouvoir en changer toutes les deux ou trois nuits. Mon luxe suprême.

Je suis cette fille qui va dans une réunion, lève le doigt dix fois et se fait passer devant autant de fois. Celle qui renonce presque, quand enfin on lui donne la parole et dit d’une voix éraillée (c’est mon nouveau truc ça, la voix éraillée) quelque chose qui laisse tout le monde muet. Celle qui se demande où était la bourde, se lamente qu’elle aurait mieux fait de continuer à se taire, qu’on ne peut pas toujours ouvrir sa gueule. Puis celle qui souffle quand on la remercie parce que personne n’avait osé le dire, mais, c’est évident. Il faut le modifier.

Je suis aussi celle qui n’a pas osé dire qu’elle pouvait le modifier, si ça les arrangeait.

Je suis cette fille qui ronge son frein, qui ne parle pas beaucoup et n’est pourtant pas très sûre de savoir parfaitement bien écouter, celle qui laisse ses yeux dans le vague et le flou et regrette de ne pas avoir été myope pour balader un regard différent sur les choses et les gens. Plutôt que sourde et toutes les confusions que ça instaure autour d’elle .

Je suis cette fille qui croit aux signes, aussi, persuadée que ce qu’elle sème comme graines d’espoir, se récoltera un jour où l’autre, celle qui fait des listes et colle sur ses murs des étoiles en papier.

Je suis celle qui va à un mariage dont le dress-code est « une touche de rose », chaussée de converses. Les roses. Les magiques. Et qui en met aux pieds de son chéri.

IMG_9424

Je suis cette fille qui garde la vieille photo d’identité de l’année de leur rencontre de son chéri dans une ceinture à bourse. C’est moche une ceinture à bourse, mais j’adore quand je retrouve la photo. Cela me permet de me souvenir pourquoi je suis tombée amoureuse de lui. C’est la leçon 12 du manuel des couples qui durent « se souvenir que le type dans la cuisine,  est toujours quelque part ce jeune homme au regard doux, qui m’a fait croire que j’étais la femme la plus formidable de la terre ».

IMG_9360

Et vous, vous êtes quelle fille ?

9 réflexions au sujet de « Vendredi confession #4 »

  1. Moi je suis la fille qui aimerait vaincre sa solitude mais qui refuse (comme un cheval) les opportunités, celle qui croit que les défauts des amis sont autant de qualités, celle qui regarde de vieilles photos et qui pleure (je le sais pourtant que je ne dois pas), celle qui fait la paix avec sa mère, un peu trop tard, celle qui parle aux fleurs, qui protège les araignées mais qui peste contre les moustiques, bref une fille en contradiction quasi-permanente.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. Ah mais c’est toi qui pique les cailloux verts! parce que nous c’est une de nos activités favorites sur une plage , il n’y a rien de plus apaisant quand rien ne va, que les sales idées se bousculent dans nos têtes que l’attention centrée sur cette quête avec le bruit des vagues pour laver nos idées, mais force est de constater que nous n’en trouvons quasiment plus.
    Pour répondre à la question finale, surtout après une si belle page qui donne envie de mieux connaitre la fille, ( dis on va manger ensemble un de ces jours à midi?) , il va falloir un petit plus de temps que les 10 min que j’ai à y consacrer avant de partir bosser!
    Mais j’y reviendrai peut être un jour quand j’aurai le temps. bonne journée!

    Aimé par 1 personne

      1. Alors je suis une fille pleine d’idéaux qui se heurtent parfois à la réalité mais qui m’ont amenés aussi de grandes satisfactions. Et qui m’en amèneront surement plein d’autres.
        Je suis une fille qui assument son corps tout en le détestant.
        Je suis une fille qui n’aime pas dire non par peur de se faire rejeter et qui a donc appris les compromis et la négociation en toutes circonstances.
        Je suis une fille incapable d’en vouloir à mes amis ou à mes proches pour leurs travers. Une seule personne a réussi à être l’exception qui confirme la règle.
        En fait , j’ai mis en application le Ho’oponopono dès ma plus tendre enfance , bien avant que ça soit à la mode ! Je crois que ça fait de moi une amie fidèle, qui aime retrouver ses amis pour boire des coups, partager des bons repas ou des soirées arrosées.
        Je suis une fille timide, qui adore rire mais je suis bien trop réservée et pas assez originale pour réussir à faire rire les autres. Pour ça je suis une suiveuse, j’espère juste qu’on ne pense pas de moi que parfois je suis ennuyeuse !
        Du coup je suis cette fille qui adore être pompette aux fêtes de Bayonne pour pouvoir raconter tout et n’importe quoi à tous les gens qu’elle rencontre.
        Je suis amoureuse de mon chéri qui me fait rire, tellement rire. Mais malheureusement pas tout le temps.
        Je suis une fille qui adore danser des rocks endiablés avec son meilleur ami, le meilleur danseur de la terre.
        Je suis une fille à qui la vie a plutôt souri jusqu’à ce qu’elle décide avec son chéri d’avoir un enfant. Depuis, rien ne va plus aussi bien.
        Je suis une locomotive qui aimerait de temps en temps arrêter de tirer son entourage. Ces histoires de charge mentale , c’est vrai, c’est fatiguant. Mais je ne sais pas comment m’y prendre. Parce qu’il y a toujours un truc sympa à organiser.

        J'aime

  3. je suis la petite fille coeur d’artichaut, fleur bleue, rêveuse, et conservatrice qui a sa boîte à trésors avec tous les petits riens de ma vie mais tellement importants dans mon coeur !! toutes ces choses du passé qui vous vous rappelle que la vie vous a gâté ….

    Aimé par 1 personne

  4. TIens, entre deux truc super importants, …quoique …Je reviens traîner ici et je vais tenter de te répondre …

    Je suis de celles qui sont super perfectionnistes, qui se pourrissent la vie avec des détails, qui ont du mal à lâcher-prise mais qui essaient d’apprendre, même à presque 48 ans, et qui peuvent pourrir la vie des autres avec ces soucis du détail qui tue,
    je suis de celles qui ont envie de démonter la tête de leurs enfants quand ils (elle 😉 !) laissent tout traîner mais qui sont aussi capables de tout laisser tomber pour un câlin ,
    je suis de celles qui détestent leur physique mais en même temps l’assume,
    je suis de celles qui supportent difficilement la bêtise et ceux qui se complaisent dans la médiocrité,
    je suis de celles ont encore envie à cet âge là de changer de boulot, de faire un truc complètement différent mais sans aucun doute plus utile et plus gratifiant, mais qui n’osent pas,
    je suis de celles qui se résignent tout en s’indignant (je sais, c’est un concept ! ),
    je suis de celles qui se moquent de l’avis des autres dans les choix qu’elles ont faits,
    je suis de celles qui pourraient mordre si on s’en prend à ses enfants,
    je suis de celles qui sont prêtes à déplacer des montagnes pour le bien-être de ses enfants, de son mari et de sa famille,
    je suis de celles qui ont toujours du temps pour ce qui est vraiment important,
    je suis de celles qui n’ont pas de facebook, d’instagram ou autre, et qui s’en portent très bien,
    je suis de celles qui préfèrent les vraies amitiés, même lointaines,
    je suis de celles qu’un sms de soutien peut faire pleurer (si, si je t’assure, ça m’a fait ça !),
    je suis de celles qui n’ont pas besoin des feux de la rampe pour exister et avancer,
    je suis de celles qui aiment la solitude (et en rêvent parfois … ),
    je suis de celles préfèrent écrire que dire,

    Qu’en penses-tu ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s