Dans ma Kindle

Je sais pas vous, mais moi, la chaleur, le soleil et les jours qui rallongent, ça me pousse à la lecture. Tout y passe du super et du forcément moins chouette.

Hier encore c’était l’été de Julie de Lestrange (vient de sortir en Livre de Poche)

Je n’en garderais pas un souvenir impérissable. Nous avons une jolie galerie de portraits et pourtant j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages. On les voit grandir et évoluer dans la vie. On a un peu l’impression de regarder un album photo qui passe de génération en génération. L’auteur s’arrête plus précisément sur les photos manquantes, celles des plus jeunes (qui n’impriment pas leur photos). Partout il est dit que c’est un magnifique portrait de la jeunesse actuelle. Pour moi, la recherche de l’absolu n’est  pas l’apanage de la dernière génération. Plusieurs fois élu coup de coeur de rédactions et élu Prix des lecteurs 2017, mon avis n’est sans doute pas le meilleur qui soit.

« Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie
les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera. »

hier

Coeur-Naufrage de Delphine Bertholon

Pour celui là, je me suis fiée à la photo de couverture et au titre et n’ai absolument pas lu la quatrième de couverture. Donc je ne connaissais pas l’histoire quand je m’y suis jetée et je dois dire que c’est assez fascinant de découvrir la trame petit à petit. Une trame menée avec émotion, justesse et la tension installée dès les premières lignes est palpable. Je ne sais pas comment faire pour vous inciter à le lire sans vous raconter l’histoire. Peut-être citer la citation de Jonathan TROPPEr (Le livre de Joe) : « une ancienne petite amie c’est un flingue planté dans votre estomac. » C’est l’itinéraire d’un gars et d’une fille. On a beau vouloir l’égalité des sexes, l’insouciance des uns ne sera jamais celle des autres. Bref, j’ai beaucoup aimé. C’est très bien écrit. Très juste. Pas trop de fioritures qui ont tendance à me faire tourner les pages plus vite.

Édit: Celui-là, vraiment je vous le recommande! Surtout à celles qui sont allées voyager en adoptie. Je dis ça, mais en vrai, je ne vous ai rien dit.

CVT_Coeur-naufrage_8959

Fendre l’armure Anna Gavalda

Chaque fois je l’attends avec impatience. Elle tient une place particulière dans ma bibliothèque. Mi magicienne, mi diablotin. Et pourtant à propos de Fendre l’armure, je ne sais pas quoi dire. Est-ce que j’ai aimé ou pas ? Et bien, je ne sais pas. Je n’aime pas trop quand l’auteur s’adresse directement au lecteur, je n’aime pas trop qu’on me parle dans un livre comme on pourrait me parler dans la vie, et Anna Gavalda, comme un joke tonitruant en joue, pour faire pâlir ses détracteurs. Je n’aime pas qu’on me fasse pleurer avec trop de facilité. Je pleure facilement c’est un fait, mais je n’aime pas qu’on joue avec mon empathie comme on le ferait avec un bernard l’hermite.  Je sais bien que les gens heureux n’ont pas d’histoire, qu’il faut un point de déséquilibre pour qu’elle naisse, une quête, et qu’Anna Gavalda fait ça très bien. Si vous ne l’aimiez pas avant, peu de chance que vous l’aimiez avec « Fendre l’armure ». Mais, oui c’est peut-être tout ce qu’il y a à dire : Anna Gavalda fait ça très bien, « avec les mots de tout le monde, écrire comme personne » (Colette)

Fendre-l-armure

 

La prochaine fois, je vous parlerai de « Écoute-moi bien » de Nathalie Rykiel, de « Quand on n’a que l’humour » de Amélie Antoine, et de « Retourner à la mer » de Raphaël Haroche.

Et vous, vous avez lu quoi ?

Pour rappel, les articles « dans ma kindle » ne sont absolument pas sponsorisés et j’achète tous les livres dont je vous parle, ce qui me permet de rester libre de dire ce que je pense. Du coup, impossible de parler des livres qui me tombent des mains. 2 ce mois-ci.

 

Publicités