18 Souvenirs de toi

 

J’aurais pu t’écrire que ce jour là était notre jour, à nous. Les grands avaient été déposés chez Nounou pour la journée, parce qu’il y a des choses que l’on sent. Que ton prénom avait bien été choisi puisque tu es née deux heures plus tard à la lumière d’un éclair et sur un coup de tonnerre. Tu as vu le jour au milieu d’une nuit qui n’en était pas vraiment une.  Mais cette histoire, tu la connais par coeur.

J’aurais pu te dire que quand je t’ai vue, j’ai vu ta grand-mère en miniature, et qu’aujourd’hui la ressemblance continue, photos à l’appui. Mais ça aussi tu le sais sur le bout des doigts. J’aurais aimé t’écrire tout ça et bien plus encore. Te raconter que la vie est belle quand elle a la couleur de tes tâches de rousseur, qu’elle est amusante quand mon doigt s’entoure d’une mèche de tes cheveux, qu’elle est tendre comme le regard que tu poses sur nous quand tu te réveilles le matin. J’aurais pu écrire un poème tout en alexandrins, faire un inventaire à la Prévert ou écrire quelques dialogues à la mode de Molière, j’aurais même pu écrire une chanson, mais j’ai préféré empiler sur mes doigts tout ce dont que je voulais me souvenir

  1. Coluche d’abord, il n’y a que toi qui le comprenne (et sans doute tes plus grands frères et sœurs, et aussi ceux qui t’aiment depuis tout ce temps)
  2. Les deux doigts dans ta bouche.
  3. Nos repas du jeudi, devenus ceux du lundi, puis de tous les jours au fil du temps qui passe et de tes différents établissements scolaires.
  4. Les chips avalées au retour de l’entrainement, le débriefing de la séance dans la voiture, l’odeur des rollers à nulle autre pareille, puis celle de la salle d’escalade qui rythma nos premiers après-midi ici.
  5. Tes cheveux emmêlés, prisonniers d’un élastique sadique que tu finiras par couper et que je mettrais à la poubelle.
  6. Nos différentes attentes dans de multiples salles du même nom, les bips, les badges en pâte fimo des infirmières, ton courage, ton sourire déguisé en moue. Ou bien était-ce l’inverse ?
  7. Tes habits du dimanche en camouflage et toutes les histoires que tu t’inventais à travers la campagne, sous le regard amusé des plus grands.
  8. Ton regard assuré quand tu disais vouloir être espionne, puis militaire et maintenant photographe de guerre. Ton regard assuré et mon sourire coincé.
  9. Le bazar de ta chambre, celui de ton dressing et les traces de toi que tu laisses à côté du fauteuil.
  10. Tes minis pieds taille 34 qui font dire aux vendeuses de chaussures qu’elles ont rencontré Cendrillon.
  11. Ta fidélité, ton courage, ta persévérance, ce sentiment de justice qui te colle aux baskets et parfois te coupe les ailes.
  12. Le regard que tu as quand tu doutes, celui que tu as au réveil, celui que tu déposes sur les gens et les choses à travers l’écran de ton appareil photo. Et tous les regards que je ne connaitrais pas.
  13. Tes joues couleur abricot mûr.
  14. Les traits que tu as arrêté de déposer au chambranle de ta porte espérant qu’en les boudant ils se feraient plus présents. Oui, je sais, ça n’a pas fonctionné.
  15. Le son de ton rire qui dévale les escaliers. Ton rire retrouvé après toutes tes tempêtes.
  16. Ton appétence à régler toutes les machines de la maison qui, quand tu pars quelques jours, me fait redouter le moindre couac.
  17. Tes amitiés fidèles qui perdurent au delà des villes et des régions.
  18. Ta vie d’après qui commence aujourd’hui, vas-y, ma belle ouvre grand tes ailes.

Sweet eighteen my love.

 

 

12 réflexions au sujet de « 18 Souvenirs de toi »

  1. Bon anniversaire à elle! 18 ans ! mais que c’est génial d’avoir 18 ans! qu’elle en profite à fond de cette journée mais aussi de cette première année de sa vie de (presque) ( parce qu’on reste malgré tout toujours la petite de ses parents , non?) grande.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s