Dans mon mobile

Ça faisait un moment que je pensais à faire du tri. Dans mon mobile.D’abord parmi les anciens contacts de mon ancienne vie. L’agence de pub, celle de comm, le cabinet d’expertise comptable (7 numéros de téléphone alors que je n’en appelle qu’un seul), les salons qui ne sont plus à nous (10 numéros), les gens qui m’ont donné leur numéro (des fois que tu voudrais me joindre) mais que j’ai jamais appelés (et eux non plus du reste), les vieux numéros des qui gens changent de numéro tous les ans depuis 2011, les anciens collaborateurs  (27), les gens que je reverrai plus jamais (73), ceux que je sais même plus qui c’est (123) et ceux qui sont morts (4).

Ensuite j’ai viré les photos moches, celles qui n’ont plus eu d’intérêt dès le moment où j’ai appuyé sur le bouton, mais que je garde « au cas où », les captures d’écran pour me souvenir de, les photos prises pour me souvenir de dire un truc à truc, les floues qui ne sont pas toujours les moins intéressantes, les rafales, les anecdotiques, les vidéos qui me font rire, en revanche j’ai gardé celles qui me font pleurer.

J’ai viré des musiques. Parce que je change de goût et que la place disponible n’est pas extensible. Mais j’ai gardé les chants de noël cuvée 2011. Allez comprendre.

J’ai ensuite nettoyé la liste des heures de réveil ou d’alarme. Enfin, certaines. Pas toutes. Parce que, j’ai conservé à la date du 14/12/11 une alarme à 15h30 pour penser à partir à l’orphelinat (Est-ce que sans ça j’aurais pu oublier ? Mystère! …)

Aujourd’hui, mon mobile est tout léger, mais j’ai un peu peur qu’il s’ennuie.

Pic by Rodion Kutsaev from Unsplasch

Publicités