Mes 11 secrets pour bien dormir

Cela fait plusieurs mois que je dors. Attention, quand je dis que « je dors » cela signifie que je dors plus de cinq heures d’une traite, parce qu’en dessous de cette limite je considère que je ne dors pas. Mon problème, c’est  les réveils nocturnes et l’incapacité à me rendormir une fois que le petit moteur de mon cerveau s’est mis en route. Les cernes, qui sont mon signe distinctif, n’ont pas encore complètement disparu. Loin s’en faut d’ailleurs. Ils squattent toujours mon visage mais j’ai bon espoir de les voir disparaître.

Pour commencer l’année, je vais vous livrer mes secrets véritables pour dormir et me rendormir. 11 secrets que vous ne connaissez pas.

Secret N°1: Le premier secret est un conseil : faites vous une jolie chambre, une pièce que vous aurez plaisir à retrouver chaque soir. Pour moi, une chambre doit être claire, blanche ou crème et épurée, mais ça, ça dépend des gens. Les goûts et les couleurs, vous savez… Récemment, nous avons rajouté des coussins sur le lit, bien que ça me fasse immanquablement penser à un film avec Ben Stiller (dont j’ai oublié le nom), j’avoue que je la retrouve avec plaisir. Si votre dressing ou votre armoire est dans un état de rangement créatif, fermez la porte (c’est une question de Feng-Shui)

Secret N°2 : Pensez au confort. Vos oreillers et votre matelas doivent être en bon état (si tel n’est pas le cas mais que vous ne pouvez en changer, pensez aux sur-matelas qui sont nettement moins onéreux). Ils doivent être à votre goût (durs, mous, à plumes, ou en bambou), cela reste la clé d’un bon sommeil. Pour moi c’est mou, pour ChériChéri c’est dur. C’était pas gagné gagné. On a trouvé un compromis grâce à notre lit King Size à deux matelas (les enfants détestent, nous on adore). Aérez la chambre et changez les draps. Mieux vaut des draps froissés mais propres que froissés et sales. Le lin dans ce cas là est idéal et le froissage artistique.

Secret N°3 : Aérez-vous l’esprit. Bougez, baladez-vous, lâchez prise. Pour y arriver, je me suis mise au sport (vous en savez quelque chose) (mais jamais après 16 heures en ce qui me concerne, sinon je ne parviens plus à canaliser l’énergie débordante) et à la méditation. Celle-ci n’est pas la clé de tout, mais c’est une bonne entrée en matière. Inutile d’en faire vingt minutes, dix suffisent largement. N’imaginez pas arriver tout de suite à ne penser à rien (ce n’est pas possible) alors choisissez de regarder ce qui vous ronge, en conscience. Demandez-vous ce que ça produit en vous, faites-le exister, accueillez-le comme on dit. Moi j’imagine que mes problèmes sont des nuages et qu’ils passent dans le ciel. Derrière eux, le ciel est toujours bleu.

Secret N°4 : Je ne sais pas si c’est une question d’âge, mais pour bien dormir, je sais que je dois manger léger. Terminé les pâtes bolo le soir, exit le fromage et le vin et tout un tas d’autres trucs que j’adorais. Parce que  ça, c’était avant.

Secret N°5 : Faites des siestes. Vous allez me dire que je suis complètement timbrée et que si on fait des siestes, on entame son capital sommeil. Je ne suis pas vraiment de cet avis. Je me dis que plus mon cerveau est habitué à s’endormir, mieux il y arrivera. C’est une sorte d’entrainement (c’est pareil avec la salle voyez-vous). Et puis, quand on est vraiment fatigué, autant se reposer plutôt que de lutter et d’exciter son cerveau à rester éveillé. Je ne sais pas si je suis très claire, mais il s’agit là pour ma part d’un point capital.

Secret N°6 : Se traiter comme un enfant. Ça, c’est un truc de mon papa. « Quand un enfant ne veut pas manger, tu lui dis que c’est comme ça, qu’il est midi, que l’appétit vient en mangeant ». Ce jour là, j’ai eu une révélation. Si l’appétit vient en mangeant, alors le sommeil vient en dormant (cf Secret N°5). Depuis, quand je me réveille la nuit, je dis à mon cerveau « tu fais chier maintenant, dors, c’est la nuit! » Et vous savez quoi? Ça marche!

Secret N°7 : Avoir froid. Primo, la température de la chambre doit être à 18° (rappelez-vous cet été, comme vous aviez du mal à dormir alors qu’il faisait 35°) et j’ai découvert que si j’enlève ma couette alors que je n’arrive pas à m’endormir, dès que j’ai un frisson et que je la ramène sur moi, c’est que je m’endors. C’est assez bizarre, j’en conviens, mais ça marche.

Secret N°8 : Pour vous endormir, couchez-vous sur le sol froid. Aussi tordu que le secret précédent, mais qui fonctionne également pour moi.  Sauf qu’ici le sol est en parquet et donc pas aussi froid que du carrelage. Secret inopérant à Bayonne.

Secrets N°9, 9bis, 9ter et consors : Pas de café, de coca, de thé, d’écrans, de stress, de cris. Bla, bla, bla.

Secrets N°10 : Pour dormir il ne faut de stimuli. Utilisez des masques de sommeil (pour obtenir le noir complet) et des boules Quies (pour le silence total) si besoin. On s’en fout de l’allure qu’on a quand on dort.

Secret N°11 : Faites des câlins. À qui vous voulez et si vous n’avez personne sous la main, serrez votre oreiller, c’est toujours mieux que de s’agacer.

Secret N°12 (facultatif) : Ayez une PetiteChérie. Je ne sais pas pourquoi, mais quand elle me parle alors que je suis couchée, je m’endors. Petite, ça la vexait un peu, mais après lui avoir expliqué à quel point cela pouvait m’être précieux, elle a joué le jeu et continué. maintenant qu’elle a grandi, c’est elle qui me borde.

Et vous, quels sont vos secrets pour dormir?

Pic by Elizabeth Lies from unsplasch

 

Publicités