Deux ans ici

 » Le 27 janvier 2016, à 14 heures 32 minutes et 45 secondes, une mouche bleue de la famille des Calliphoidae capable de produire 14 670 battements d’ailes à la minute, se posait rue des roches noires à Agen, ancienne patrie des Nitiobriges, et ce malgré le froid qui régnait ce jour-là ».

A la même heure, à deux pas de la cathédrale, le vent s’engouffrait comme par magie par la porte entrebâillée d’un restaurant, faisant  valser les miettes de pain savamment disposées en forme de rosace par une main enfantine sans que personne ne s’en aperçoive.

Au même instant, au premier étage de la rue du Nouvion, quelqu’un, dont nous tairons ici le nom, effaçait de son répertoire téléphonique les noms et prénoms de dizaines de personnes qu’il ne reverrait pas, arguant que c’était sans doute mieux ainsi, la faute au destin.

Toujours à la même heure, dix doigts pourvus de quatre bagues représentant chaque enfant de la famille entamaient une danse au-dessus des touches d’un clavier. Sur le capot relevé la pomme lumineuse se mettait à clignoter. Quelques secondes plus tard naissait FromBaionaWithLove  »

L’article s’appelait « une autre histoire ». Ce n’était pas le premier que j’écrivais. Ailleurs, je sévissais déjà et comme je suis une SDF du blog, une espèce de nomade des internets ou une vagabonde des sites devant l’Éternel, From Baiona With Love était en fait le troisième de mes blogs. Un blog qui fête donc aujourd’hui ses deux ans. Il babille joyeusement, fait ses nuits et sautille sans que je ne lui tienne la main.

Cette année, je fêterai aussi mes dix ans de bloguerie. J’avais commencé par le blog « Vent fort, mère agitée » qui abritait toutes les « histoires d’avant lui », le petit bonhomme que nous attendions. Le blog s’est transformé en un petit livre jaune comme vous avez pris l’habitude de l’appeler et a disparu d’internet.

Depuis deux ans vous savez à mon propos des choses absolument essentielles :

Ancienne DRH  née dans une ville où l’on cuisine le jambon en sauce, elle a grandi dans la ville des pruneaux et vieillit dans la ville du jambon. Un retour aux sources en quelque sorte puisqu’elle va saluer son arrière grand-père dont le nom est inscrit en doré sur le monuments aux morts de l’autre côté de l’Adour et dont le petit nom était Cyriaque.

Nathalie n’aime pas : les chaînes sensées transmettre le bonheur et la santé ou le malheur à quiconque les casserait, Nathalie a tendance à vouloir mettre 2 r à mourir parce que mourrir c’est pire que mourir, n’aime pas avoir les cheveux mouillés ni regarder les émissions de téléréalité, alors regarder les émissions de téléréalité les cheveux mouillés est bien au-dessus de ses forces.

Nathalie aime : rêvasser devant la fenêtre et dire le soir qu’elle a super bien travaillé, changer tous les draps de la maisonnée le même jour, plier ses petites culottes avec soin comme dans les films hollywoodiens, se souvenir des jolies choses, revenir dans les rues qui ont vu sa jeunesse.

Mais ce qu’elle aime par-dessus tout c’est vous retrouver ici. Chaque matin, ou presque.

Pour fêter les dix ans de bloguerie, j’offrirai un exemplaire dédicacé de « Vent fort, mère agitée » (tirage au sort parmi les commentaires)

Pour fêter les deux ans de From Baiona With Love, j’offrirai un « jambon de Bayonne » et deux exemplaires dédicacés de mon prochain roman (ah, ah, ah) Tirage dans les commentaires.

Merci à ma famille à mes enfants et mes amis de participer, histoire que je ne prenne pas le plus grand vent de l’histoire d’internet.

 

 

 

Publicités

36 commentaires sur “Deux ans ici

  1. Happy blogday, Nathalie Poulain! En tant que lectrice d’il y a 8 ou 9 ans déjà, j’aurais Ce matin tendance à chanter du Sheila, « comme les rois mages en Galilée…. »
    Bon, statistiquement, je ne sais pas si poster le 1er commentaire est judicieux pour un tirage au sort. Il ne sort jamais le numéro 1, si? 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois bien que tu es la plus ancienne de mes lectrices et je me souviens aussi de l’endroit où nous étions rencontrées (tu aimais déjà Aldebert et il me semble qu’une jolie rue menait à chez toi mais tu n’avais pas la même vue par ta fenêtre, peut-être arrivais-tu à corriger plus rapidement tes copies) je me souviens aussi de tous ceux de qui j’ai croisé le chemin là-bas. J’espère qu’ils vont bien. Dix ans après. ❤

      J'aime

  2. Bon Anniversaire Nathalie et j’espère que cela durera 10 voire 20 ans de plus!!!!
    C’est toujours un plaisir de te lire…
    Tanti baci! ( c’est en italien car je ne sais pas le dire en basque…)😊😘

    Aimé par 1 personne

  3. Happy Two From Baiona …
    Ah ben je suis pas déçue, après la Reine des 4emes de couv tu es bien la Reine du teaser . J’ai mis le réveil pour te lire 😉 Et je ne suis pas déçue.
    Merci surtout à toi pour le plaisir que tu me donne à te lire.
    Nathalie, je t’embrasse fort.

    J'aime

  4. Agenais arrivée par les hasards des partages de Facebook sur votre blog, j’ose aujourd’hui mon premier commentaire pour vous avouer que je prends un réel plaisir à vous lire au gré de vos publications.
    Merci pour ces petits moments de bonheur. Ne changez surtout rien !

    Aimé par 1 personne

  5. Happy birthday !!! Merci à toi qui à chaque fois que je te lis tu m apportes un véritable rayon de soleil ! Merci à ce tourbillon de l’adoption qui grâce à cela une belle amitié est née … Merci pour tes conseils…. merci pour tes rires merci merci pour ton talent d’écriture alors tchin tchin a tout ce bonheur que tu nous apportes …. bisous chaleureux de Bretagne et je trinque à l’amitié virtuelle mais réelle dans mon coeur .. ps : chut mais j’ai une addiction à ton.blog 😍😍😍

    Aimé par 1 personne

  6. Je me demandais bien où tu allais en venir avec cette mouche !!!! Déjà 10 ans que je te suis alors. C’est incroyable comme le temps passe vite.

    Tu dis que tu aimes nous retrouver ici. Saches que c’est réciproque !!!

    Bon week-end

    Aimé par 1 personne

  7. Bon anniversaire Nathalie! parce que ce blog c’est un peu-beaucoup- de toi que tu y mets ( même si tout n’est pas vrai, je sais) donc c’est ton anniversaire en plus d’être le blog day…j’ai tellement de plaisir à retrouver tes mots ici tous les matins,( et même à rire en voyant par tes mots des scènes que pour certaines j’ai pourtant vécues! ) que c’est maintenant le premier que je lis…oui, oui le premier!
    Et enfin grâce à ce blog j’ai une nouvelle amie , je ne peux que me réjouir que tu ais commencé à l’écrire…Merci le Blog et longue vie au blog!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ah ah, et attends l’histoire de l’aqua gym!! merci surtout à toi aussi d’avoir mis un commentaire ici sinon rien ne se serait passé et personne ne lirait mes aventures à la salle (sais-tu qu’on m’a demandé hier, où je faisais du sport? J’ai failli défaillir en me demandant si la personne avait lu l’histoire de la culotte…) Bisous et à lundi!

      J'aime

  8. Bon anniversaire et je participe avec plaisir. Comme souvent les livres que tu prêtes ne reviennent pas et le tien en fait partie il me manque.Tu me l’avais superbement dédicacé.
    Alors si je ne suis pas tirée au sort il faudra que tu me le vende à nouveau!
    Je suis tellement heureuse de lire!
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne me souviens pas de la dédicace 😦 mais je mets toujours beaucoup de temps pour les faire pour que ça résonne chez vous. Je t’en ferai une deuxième sans problème. Résultat lundi c’est Mister T qui tirera au sort les gagnantes. petite vidéo à l’appui. Bisous à tous les 4

      J'aime

  9. 2 Ans! On entre donc dans le « terrible two » avec plaisir et même impatience! Comment on gère la frustration dans la blogosphère? En se séchant les cheveux en courant dans le vent marin? ☺️
    Côté petit livre jaune je ne serai pas contre vu que je le cherche et …qu’il est introuvable !
    Merci de ces partages, et longue vie à frombaionawithlove, que ta plume reste aussi prolixe drôle et pertinente!

    Aimé par 1 personne

    1. « Le terrible two » !! Peut-être alors que le blog va partir en live, répondre, faire la tronche et taper du pied!! Ou aller se sécher les cheveux en marchant sur la plage. Il est introuvable mais j’ai vu quelqu’un qui revendait son exemplaire à 120 euros. Dingue? Non? bisous doux à partager

      J'aime

  10. C était la bas .dans une autre vie avec d autres gens dans un autre projet sur un canapé froid devant un autre ordinateur …C’etait il y a 8 ans en mars. Je dévorais les blogs…Et dégustais le tiens. Je découvrais une cabane au fond du jardin…Une cabane dans une autre maison au pays du pruneaux …Tu habitais ici près de chez moi dans une autre vie! …puis il y a eu la rencontre et oscar . Il y a eu le pique nique efa et la pause déjeuner au détour d’un troquet ou résonnait le bonheur des dames. Jamais trop proche et pourtant jamais très loin…Merci à ces doigts accrochées au clavier.Merci à cette mouche bleu…Dans cette vie là je n ai plus d ordinateur. Plus de canapé froid ni de vieille maison. Je n ai plus le coeur troué et surtout je ne suis jamais très loin….😉 mais dans cette vie on ne s est pas encore revu. Je ne sais pas si j aime vraiment ta nouvelle vie loin de ici!!😊

    Aimé par 1 personne

  11. Bon anniversaire,
    Je pense t’avoir lue une ou deux fois dans ton autre vie au détour de commentaires que tu laissais chez d’autres et qui ont attisé ma curiosité à ton endroit . C’est en arrivant ici que je t’ai vraiment découverte et que je me suis accrochée … on ne se connaît pas en vrai , et pourtant quand je viens à Bayonne je me surprends à te guetter . C’est étrange non? J’aime tes écrits , j’aime ta poésie et la personne que tu sembles être à travers tes mots. Souvent en te lisant je me dis que si je savais ecrire, ce sont ces
    Mots exactement que je choisirais . C’est la preuve indeniable de ton talent . Longue vie à ton blog. Et à toi.

    Aimé par 1 personne

  12. Je te laisse le jambon mais je prends le livre et la dédicace. Je suis bien trop souvent absente au moment voulu, mais je lis toujours tous les articles, et puis j’ai jamais été une bonne élève alors je suis devenue la pire question devoirs du weekend end, surtout je fais une écranîte aiguë, je ne supporte plus les ordinateurs le weekend end. Bisous et love love love.
    Ah j’oubliais, happy 2

    Aimé par 1 personne

  13. J´adore le ton « Amélie Poulain » de ton billet. Il me transporte 16 ans (déjà !) en arrière. D´ailleurs si j´avais fait les devoirs du week-end, j´aurais répondu « Amélie Poulain » à la question 1 (c´est là qu´arrive la question « pourquoi n´ai-je pas fait les devoirs ? » Je n´ai pas vraiment de réponse, mon côté rebelle peut-être ou la flemme. Et puis, j´étais peut-être un peu malade ou je faisais semblant…) Donc je lis ton blog souvent et je participe … quelquefois ! Là je participe surtout pour ton roman. Bon anniversaire et longue vie à ton blog !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s