Blog Day (résultats concours inside)

Merci d’avoir participé à mon petit concours « deux ans ici ». Grâce à vous, je ne me suis pas pris de vent et j’ai même découvert des petits nouveaux, ça fait du bien. Ok je suis loin des 650 participations de certains blogs mais ici, il faut lire, c’est pas facile tous les jours.

Vous remarquerez en revanche que ma mère, une partie de ma famille et certains de mes enfants n’ont pas entendu le message. Comme quoi, nul n’est prophète en son pays.

« Dix ans de bloguerie! Fichtre, mais qu’est ce que tu trouves encore à raconter ?  » m’a t-il demandé samedi matin en déposant son commentaire (ce qui est rare je vous l’accorde). J’aime bien quand il dit fichtre, ça lui donne un petit côté suranné. « Diantre lui ai-je répondu, il est vrai, que parfois je me le demande aussi » tellement il me semble que j’ai tout dit, tout ou à peu près tout, sur tout et à peu près rien. Mais que voulez-vous, ma vie est ainsi faite que je trouve mon inspiration n’importe où et dernièrement le problème de ma culotte et de mes cuisses ont fait des articles extrêmement puissants en terme de référencement. Non, je rigole! (et encore je ne publie pas tout). (Dernièrement un éditeur de littérature étrangère m’ a dit « c’est l’agitation propre aux auteurs anonymes ». J’ai secoué la tête de bas en haut comme le chien à l’arrière de la voiture de mes grands-parents) (heureusement que nous ne dinions pas sinon j’aurais pensé être dans un diner de con)

En dix ans, j’ai arrêté de répondre quand on me disait « ça t’expose beaucoup, tu trouves ça bien? » Ça n’expose que ce que je veux bien exposer. Mes journées ne se résument pas à une anecdote par jour fort heureusement. J’ai aussi arrêté de répondre quand on me disait que je publiais trop parce que c’est quand même moi qui décide de ce que je veux, même s’il faut que j’aie de sacrés lecteurs pour tenir le rythme de parution. Par exemple, rien qu’aujourd’hui il y aura eu deux articles dans la même journée, c’est du grand n’importe quoi!

Trêve de plaisanterie. Je tiens à rassurer les végétariens qui sont passés par ici. Le « jambon de Bayonne » entouré de guillemets est un chocolat. Alors? Je l’enlève du cadeau ou je le laisse? Si je l’enlève il risque de ne rien rester…

Mister T s’est vraiment concentré et ses blanches mains ont tiré les numéros suivants :

27535245_1587224391355872_328353258_o

le commentaire 8 gagne Vent fort, mère agitée : Catherine

27605128_1587224328022545_550506829_o

Le commentaire 16 gagne un exemplaire dédicacé de Vent fort, mère agitée : So

27605200_1587235258021452_311481929_o.jpg

Le commentaire 21 gagne un exemplaire de « Parce que la vie ne suffit pas » (une fois qu’il sera édité) (du coup peut-être jamais) (alors en fait il gagne  un « jambon de Bayonne » en chocolat) : Béa

27485132_1587235594688085_746755158_o.jpg

Le commentaire  20 gagne un autre exemplaire de « Parce que la vie ne suffit »(avec tout pareil dedans): Kiki

27537299_1587224351355876_1857932011_o

 

 

Merci aux gagnantes de commenter cet article pour que je récupère vos adresses mail et que je vous envoie un petit message pour avoir vos adresses postales.

 

 

Publicités