Vendredi confession #15

Je suis très heureuse de vous convier à un vendredi confession qui tombe un vendredi!

Une fois n’est pas coutume alors finissons la semaine en beauté!

  1. Hier avait lieu le pseudo conseil de classe de PetiteChérie (et je suis parent déléguée). Pseudo parce que l’établissement habituellement est au semestre, cependant la plateforme Parcours Sup leur demande d’être au trimestre. Donc nous avons été convoqués la semaine dernière au conseil de classe qui a eu lieu hier. À 14h15. Heure idéale pour que les parents puissent s’y rendre n’est-ce pas. Il s’agissait d’évaluer l’opportunité et la cohérence du choix des lycéens dans leur poursuite d’études. Je ne m’étendrai pas davantage sur ce qui s’est joué cas où je serai tenue au secret professionnel, mais je crois que le Proviseur du Lycée de PetiteChérie me déteste depuis hier après-midi (je crois qu’il a un problème avec les gens qui ne sont pas d’accord avec lui)
  2. PetiteChérie a fait ses choix après avoir visité les lycées et les écoles, elle est inscrite aux concours d’entrée et a envoyé ses dossiers. Advienne que pourra.
  3. J’ai rencontré un ostéopathe génial (il faut savoir qu’au début je les trouve toujours géniaux), cependant celui-ci a quelques arguments. Il porte le nom de famille d’origine de Mister T et son grand père son prénom, mais il est blond, il a les yeux bleus et ressemble à mon gendre. Il parle de médecine chinoise, d’heures d’insomnie en rapport avec les émotions et les organes, de choses à manger ou pas et de grand travail à réaliser. Mais, dit-il, on a tout le temps pour le faire.
  4. Hier soir, j’ai eu un mail de mes éditrices (hiiiiiii). Vous n’imaginez pas ce que ça me fait dans le ventre quand je dis ça.
  5. Tiens, tant qu’on y est, je pourrais vous raconter mon speed-dating. Donc, après avoir tergiversé et erré toute la nuit entre « j’y vais » ou « j’y vais pas »,  j’y suis allée. Nous étions environ 60 participants pour 6 jurys. Je suis passée dans les trentièmes avec, devant moi une femme qui en était à son cinquième roman et expliquait à tout le monde qu’elle était très forte et derrière moi un type qui faisait le speed-dating pour la deuxième fois et qui était très fort aussi. Moi, dans tout ça, je me sentais pas très forte du tout. Rien de nouveau en somme, mais chose extraordinaire je me sentais très bien et je n’avais pas le trac (bon, quand je regarde les photos que GrandeChérie a fait, ce n’est pas ce qui saute au regard). À la dernière seconde, une dame m’a doublé et a pris ma place auprès  du jury que j’avais envie d’avoir. Voilà, voilà. Je m’installe à ma petite table, on nous donne les règles du jeu « 5 minutes pour convaincre. 4 pour donner envie de lire le livre, une pour répondre aux questions ». Je me lance (je connais l’histoire par coeur depuis le temps) je les amuse (c’est bon signe ça, non?) les 4 minutes passent (très rapidement) et je m’arrête et j’attends les questions « ah, non! On veut savoir la fin! » Bon du coup, je continue. PIls n’ont pas le temps de me poser de question et juste avant que je parte, l’un d’entre eux me glisse à l’oreille « j’adore le titre! » Un peu plus loin, je retrouve quelques compagnons pour qui ça s’est plus ou moins bien passé « toi en revanche tu avais l’air d’être super à l’aise… » Verdict à midi.
  6. Comme vous le savez, je n’ai pas gagné le speed-dating mais j’ai gagné mon jury. Je suis plutôt contente.
  7. La femme qui m’a doublé n’a pas gagné non plus, heureusement, parce que je vous laisse imaginer mon désarroi si ça avait été le cas.
  8. Bonne journée!

Pic by Jacob Owens from Unsplash

Publicités