Quinqua Power # 15 : Ça pue, non?

Quand j’étais petite, j’avais une habitude. Quand je rentrais dans la chambre de mes grands-parents, je me bouchais le nez. Je trouvais que ça puait. Je ne peux pas dire ce que ça sentait réellement. Mais je n’aimais pas l’odeur. Et eux non plus je pense puisqu’ils avaient sans cesse la fenêtre ouverte.

En ce qui concerne mes parents je ne peux pas vous dire, parce qu’en tant qu’enfant de divorcé, je ne rentre plus dans leur chambre, qui n’est plus la même depuis des lustres et  ne rentre pas dans celle de mon père au petit matin, ni dans celle de ma mère d’ailleurs.

Dimanche dernier, je me suis levée, je suis descendue prendre mon petit-déjeuner et j’ai papoté avec mon petit monde avant de remonter. J’avais en tête d’enfiler un survêt pour aller marcher. Arrivée dans la chambre j’ai eu un choc : la chambre puait le vieux.

Pas la peine de recracher le café par les narines hein, je viens te parler en toute humilité et avec la plus grande honnêteté qui soit, n’en profite pas pour te payer ma tronche.

C’est bon, tu as repris ton souffle? Je peux continuer ? Ok!

Je me suis souvenue de la chambre de mes beaux-parents que nous avions squattée pendant plusieurs mois avant notre arrivée ici. L’odeur qui flottait dimanche matin dans ma chambre avait une vague ressemblance avec la leur. Dire que l’odeur venait de ChériChéri m’a effleuré l’esprit. Je suis redescendue et tout à trac je lui ai dit  « J’ai une atroce nouvelle Chéri ». J’y suis peut-être allée un peu fort, il s’est décomposé et a sans doute imaginé des tonnes de choses. Pour éviter qu’il ne me fasse une crise cardiaque foudroyante (il a 50 ans passés, lui), j’ai embrayé « notre chambre pue le vieux, je crois qu’on est passé du mauvais côté de la force ».

Il a éclaté de rire.

Ça m’a tout de même turlupiné cette histoire, du coup, j’ai tapé dans google « est-ce que les vieux puent? » Quoi ? Et pourquoi pas après tout. Les bébés ont bien une odeur, les ado aussi, pourquoi pas les vieux? Il semblerait que notre odeur révèlerait notre âge et celle des séniors a été jugée plus agréable que celle des jeunes adultes selon une étude américaine. L’odeur déplaisante associée aux plus vieux serait uniquement due aux préjugés sociaux.

Bizarrement, ça ne m’a pas réjouie, ni même rassurée, et depuis il y a dans ma chambre 4 bougies parfumées et une lampe à huile essentielles. Et, j’ai aussi changé de déo (on sait jamais) et de savon.

Publicités