Le calendrier de l’Avent : saison 6

Si vous ne nous connaissez pas très bien encore, vous ne savez pas que trouver une friandise ou un légo ne suffit pas à notre bonheur en matière de calendrier de l’Avent.

Quand, il y a quelques jours, mon amie Christelle m’a demandé où j’en étais du calendrier parce qu’elle l’attendait avec impatience (je brode, en vérité j’écris beaucoup d’histoires) j’ai à nouveau soumis l’idée à Mister T. Nous étions mercredi, le mercredi c’est cool, sauf que s’il devait faire la tête ce serait avec moi, mais j’ai affronté l’enfant avec courage « Et si on recommençait nos cap ou pas cap? » J’ai vite baissé les yeux et tourné les talons. J’avais des trucs super importants à faire, mais derrière moi j’ai clairement entedu  « Beh moi, je croyais que t’avais oublié ». Il y avait du mieux, l’année dernière il avait répondu  « Ah non, tu vas pas recommencer! » et m’avait planté devant l’école alors que mon coeur se fracassait sur le sol.

Je l’ai laissé déjeuner en paix. Au bout d’un temps incertain, je me suis approchée et lui ai demandé ce qu’il en pensait. Ouais qu’il a dit.

Dans l’après midi nous avons concocté le-dit calendrier en collant des numéros en bois sur des petites boites. Au départ je voulais peindre les boites, les recouvrir de joli papier, décorer la planche qui servait de support et dessiner des chemins et des sapins, mais un seul regard de Mister T m’a permis d’abandonner l’idée. Avec les pré ados il ne faut présager de rien. Coller lui semblait suffisant ? Très bien, comme tu veux mon amour.

« Moi je suis d’accord pour tes cap ou pas cap, parce que c’est rigolo quand même, les copains ils ont pas une maman aussi bizarre, et ça les fait rire. (NDLR: j’avais obligé les copains à faire quelques cap ou pas cap l’année dernière), mais y en a, je veux les choisir! » J’acquiesçai, ce qu’il a dû prendre pour une démission de mon rôle parental parce qu’il a rajouté « et puis on va mettre un Ferrero Rocher dans chaque boite ».

J’acquiesçai à nouveau (à ce niveau là de notre conversation je ne voyais pas du tout ce que je pouvais rajouter d’intelligent), j’étais déjà contente de ne pas avoir déclenché une guerre intestine.

 » Et puis de toute façon tu abandonnes toujours avant la fin, j’aurais au moins mon Ferrero tous les jours.  »

Ps:  certains cap ou pas cap étant de haute voltige chacun aura droit à un jocker.

Pic by Manuel Will on Unsplash

 

Publicités