Dix ans de blog #8

Je me suis souvent posé des questions avant.

Comment l’instinct maternel vient aux femmes ? Je l’avais déjà expérimenté trois fois. Chaque fois, je m’étais demandé si ça allait le faire, si ça allait venir et combien de temps ça allait prendre et que se passerait-il si ça ne venait pas ? JEn ce qui concerne Mister T, j’ai écrit dessus en 2013, le 11 mars.

C’est un truc bizarre, ça l’instinct maternel. Ça arrive petit à petit, au fur et à mesure que le ventre s’arrondit, dit-on, pour prendre un essor quand on pose l’enfant sur le ventre de sa mère, lors de sa naissance. D’ailleurs pour la plupart des femmes, cet amour maternel n’arrivera réellement que ce jour là. Ce jour que l’on marquera d’une bougie plantée vaillamment sur le gâteau au chocolat, parce que ce n’était pas gagné.

Pour d’autres, ce sera plus long. Rapport à des souvenirs, des vécus plus ou moins difficiles, des résiliences. Pour une poignée d’autres, ça ne viendra pas. Jamais, ou si peu. C’est comme ça. La plupart d’entre elles s’occuperont de leur enfant, mais certaines signeront un formulaire d’un X, et d’autres encore leur feront subir la pire des enfances.

Je peux comprendre que certaines femmes ne puissent mettre en œuvre cet instinct puisque moi j’ai vécu l’inverse. J’ai tendance à croire que si une chose existe, son inverse aussi. Forcément. C’est mathématique.

Comme tout un tas de « Mum to be par adoption », j’ai aimé cet enfant avant même qu’il existe, avant même qu’on me parle de lui. J’ai aimé cet enfant quand on m’a dit son prénom la toute première fois dans le creux de mon portable. J’ai aimé cet enfant quand on m’a montré sa photo et que je l’ai reconnu. Ça ne pouvait être que lui.Tout ce que j’ai aimé, vous le savez déjà : son odeur, sa peau, sa couleur, la forme de ses yeux et celle de sa bouche, la longueur de ses mains et ses tout petits pieds, son caractère bien trempé et sa voix si aigüe.

J’entends dire autour de moi que l’instinct maternel c’est hormonal. J’entends dire n’importe quoi : mes hormones n’ont pas bougé d’un iota.

J’entends dire que l’instinct maternel n’existe pas. Peut-être effectivement. Peut-être qu’il s’agit d’autre chose, de bien plus fort encore que ce qu’on attraperait en perdant les eaux. Une chose à laquelle on travaillerait chaque jour et comme toute ces choses que l’on doit gagner, tout n’est pas joué d’avance.

Et vous votre instinct maternel, il est comment?

Publicités

6 commentaires sur “Dix ans de blog #8

  1. Oh, quelle question difficile…
    Je me souviens de cette vague, c’est toujours comme ça que je l’appelle, ce truc qui m’a emportée et envahie à la fois, lorsque pour la première fois, on m’a mis mon bébé dans les bras. C’était 3 jours après sa naissance, l’accouchement avait été une boucherie. On avait posé une photo d’elle sur ma table de nuit des soins intensifs, entre deux shoots et trois bips, je regardais cette inconnue qui m’avait déchiquetée, ou alors c’était moi qui l’avais tant retenue, et je n’éprouvais rien d’autre qu’un énorme point d’interrogation.
    Et puis il y a eu cet instant-là. Son père entrant dans la chambre avec un joli petit paquet enveloppé de bleu. Il l’avait quasi-enlevée de l’hôpital où on l’avait emmenée, il lui avait parlé pour qu’elle prenne ce biberon qu’elle refusait depuis 3 jours ; en fait elle allait très bien, c’était moi qui voguais dans un autre monde, totalement désemparée, mais le pédiatre ne voulait pas la laisser partir tant qu’il ne l’avait pas vue téter. C’est ce qu’elle a fait, après que son père lui a dit que si elle tétait, il l’emmènerait me voir.
    Alors ils sont arrivés dans cette chambre d’hôpital.
    Et je suis devenue maman. Instantanément.

    Aimé par 1 personne

      1. Merci 🙂
        Je reviens parce que depuis ce matin que j’ai écrit ça, je repense aussi à cette autre photo, que ma mère avait prise de l’autre côté de la vitre, et qu’elle avait, pour me la faire passer aux soins intensifs, faite développer à la hâte, au Point Photo où on pouvait, miracle de la technologie, obtenir ses tirages papier en UNE heure.
        Cette photo c’est celle de l’amoureux, le visage au-dessus du berceau transparent de SA fille (à ce moment-là, elle n’était pas encore ma fille), et rien que de l’écrire là maintenant, j’en ai le coeur au bord des larmes, tant il y a d’amour sur ce visage, une infinie tendresse, une émotion nouvelle, inconnue, profonde, un étonnement teinté d’admiration… Il y a tant de choses sur ce visage, sur l’attitude de cet homme bouleversé.
        C’est en voyant cette photo que j’ai su qu’il serait un père inconditionnel. Et c’est le cas. Il a été, il est, un père comme beaucoup aimeraient avoir, je pense. C’est une photo qui me chamboulera jusqu’à la fin de ma vie, je crois.

        Aimé par 1 personne

  2. « Ça ne pouvait Être que lui » c’est exactement ça.
    Au moment où sa photo est apparue sur mon écran de téléphone, c’était évident, mon cœur s’est rempli d’amour pour cette enfant que je ne connaissais pourtant pas encore.
    Depuis ce jour où elle est rentrée dans mon cœur, il est là , gonflé par ses sourires, son rire sonore qui fait se retourner les gens sur notre passage quand elle manifeste son plaisir à faire de la trottinette ou à voir les illuminations de Noël, quand elle saute au cou de nos amis qu’elle a plaisir à rencontrer , quand elle me retient le soir dans sa chambre pour mettre son visage dans mon cou et me faire des bisous en réclamant un câlin, quand je lui prépare son plat de Dahl pour le repas, quand elle nous fait tourner bourrique avec son caractère bien trempé, quand son visage rayonne de la fierté de nous montrer qu’elle y arrive ( à lire, à pédaler , à plonger, à compter, à escalader, à danser, à sauter, se balancer, etc). Bref mon cœur est rempli d’amour pour cette enfant !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s