Ma vie(rtuelle) amoureuse

Vous le savez, j’ai une vie virtuelle absolument passionnante. Surtout sur Instagram.

De temps en temps, je reçois des messages privés. Ceux-ci me sont envoyés par des hommes, plutôt jeunes, plutôt mignons (au moins sur la photo d’eux qui n’est peut-être pas d’eux) (vous suivez?) et portent des petits noms charmants assortis de chiffres ou d’émoticone. Pour l’instant, aucun troll ou hater n’a fait son apparition chez moi, c’est une chance, il parait.

Avant, je les détruisais sans état d’âme. Et puis, la semaine dernière, je me suis dit qu’ils m’offriraient sans doute la possibilité de faire un article de blog, un jour où je ne saurais pas quoi raconter. Aujourd’hui est donc parfait.

Nous avons donc (par ordre d’entrée en scène) : CM. D’une fidélité absolue mais d’un niveau de drague lamentable. Il m’envoie régulièrement des coucous et des saluts, flanqués d’une  main qui s’agite. À 4 heures du mat’. Il doit être particulièrement timide ou insomniaque. IMG_4252

Nous avons ensuite PXXX, un peu plus futé, il me salue au détour d’une de mes story. En live donc. Je me dis que c’est parce que ça l’intéresse, genre qu’il veut s’inscrire à l’atelier bruitages à Biarritz, ou inscrire son gosse, mais après un petit tour sur son profil  je comprends que non, pas du tout. Lui ce qui l’intéresse, c’est de montrer ses muscles. Et s’il y a un bruitage qui lui plait, ce n’est pas de faire tinter des casseroles pour allumer des étoiles. img_4251.jpg

C’est ainsi que le tour de mon troisième ami arrive. Un espagnol ou un argentin bref quelqu’un qui parle espagnol. « Buenos dias ». Salut amigo como estas ? Celui-ci a 86 abonnés pour une seule publication. Vraiment, les mecs, je ne sais pas comment ils font, parce que moi je rame à développer ma base fan (comme dirait mon community manager) alors que je balance des photos en veux-tu en voilà.

IMG_4250

Arrive le quatrième qui me demande comment je vais, le cinquième qui me dit bonsoir alors qu’il est midi (là je comprends que les mecs, ils ne sont certainement pas sur le même fuseau horaire que moi). J’aperçois de temps en temps le noms de ces deux-là qui regardent mes stories et poussent le bouchon jusqu’à liker certaines des photos que je poste.

Et il y a l’avant-dernier, je l’aime bien et j’ai envie de vous le présenter. Il faut dire que son pseudo est on ne peut plus explicite : amourlibre223. Je m’interroge tout de même : que signifie 223 ? 223 ça fait quand même beaucoup de monde pour une partie de jambes en l’air. Amourlibre223 n’étant pas très jeune, on pourrait avoir des choses à se dire. J’ai donc décidé d’en apprendre davantage sur lui et de lui répondre.  Oui, parfois je suis une enfant comme les autres et j’ai envie de m’amuser.

IMG_4260

10h32 le surlendemain  : Amourlibre223 a dû avoir peur de moi, je ne vois que cette explication, parce que je n’ai aucune réponse. C’est tout de même dommage, pour une fois que je répondais …

Affaire à suivre…

Pic de couv by neobrand on Unsplash

 

Publicités

6 commentaires sur “Ma vie(rtuelle) amoureuse

  1. Ahaha ! J’adore 😍; moi c’est beaucoup moins fun ce sont mes boîtes mail au boulot qui sont remplies de mail auxquels, pour des raisons de sécurité, il est strictement interdit de répondre… ( je pense d’ailleurs que c’est parce que j’ai voulu m’amuser une fois à la manière de VIrginie G a une proposition d’héritage tombé du ciel que j’ai autant de mails…) . Bref j’ai l’impression que quand tu réponds à un d’autres arrivent 😉 comme des vautours!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s