1. Quel livre, qui ne l’est déjà, aimeriez-vous voir adapté au cinéma ? Pour parler d’un livre récent, je pense que Le gang des rêves ferait un superbe film.
  2. Votre manière de communiquer manque de (un seul choix) : !    ?   .    …    (    ) : ! (d’affirmation)
  3. En quoi pensez-vous avoir changé ces six derniers mois ? Je ne sais pas
  4. Un aspect de votre travail plus fascinant que le travail lui-même : Avant, dans mon ancien travail, c’était la capacité des gens à mentir. Maintenant, c’est moi qui mens pour inventer des histoires.
  5. Le week-end, à quelle heure arrive midi ? vers 13h30.
Publicités

Et voici venu le temps de mettre de l’engrais dans mon potager à personnages. La règle est toujours la même : 5 questions existentielles essentielles, deux jours pour y répondre, sans se prendre la tête. 5 minutes pour se reconnecter à soi (ce petit rappel pour ceux qui oseraient les faire pour le première fois) (ou qui auraient oublié le mode d’emploi) (ceci était un message personnel) C’est parti!

Me revoici, dans la série des comment tu as fait, avec le nébuleux problème des personnages. Tu crois, au début, que ces gars-là, ils pourraient bien être tes amis. Ce serait chouette, vous feriez les 400 coups ensemble, vous papoteriez le soir au moment de vous coucher, vous boiriez des martini, et cette grande femme, que tu plantes sur la plage et qui se mesure à l’horizon, avec ses cheveux coupés courts, tu pourrais même parier qu’elle pourrait devenir ta meilleure amie.  Le problème, c’est que pour l’instant tu ne l’as vue encore que de dos. Et de dos, tout les espoirs sont permis.

Je vous ai vu cliquer sur la page, la rafraichir, revenir plus tard et vous demander ce qu’il se passait. « Mais, enfin, qu’est-ce qu’elle fabrique ? Elle se moque de nous ? » Comme le dit une amie, « tenir un blog c’est aussi être stratégique ». Dont acte (ou don’t act, je n’ai jamais su). J’avais envie de vous faire un petit en vrac aujourd’hui, mais, comme on me surveille, je vous mets la correction 😉