Un petit en vrac et pas dans l’ordre pour terminer la semaine, ça vous dit ?

Publicités

Je suis quelqu’un d’habitudes qui aime la routine. Vous allez penser « mais quelle horreur! La routine?! Très peu pour moi. La routine, c’est beaucoup trop ennuyeux. » J’entends un petit peu partout (et même hier soir dans un film à l’eau de rose) que c’est quand tu sors de ta  zone de confort que commence ta vie. Je suis un peu d’accord. Un peu seulement.

Ah oui, il y avait longtemps que je ne vous avais pas fait un petit en vrac et pas dans l’ordre. Je parie que ça vous manquait. Non? Tant pis parce que c’est ce à quoi vous allez avoir droit aujourd’hui (non, pas du tout, je n’ai pas la flemme). Mais avant de commencer, je voudrais simplement vous dire MERCI pour tous les gentils mots que vous avez posés ici ou sur Insta. J’aime bien ce qui s’y passe, j’aime vos longs commentaires ou vos tout petits, j’aime apercevoir des prénoms dans la liste, j’aime que vous vous parliez. Bref. Vous avez saisi le sens général.

Dans la vie, je suis plutôt quelqu’un de fidèle. Je ne suis pas de celles qui changent facilement, et ça marche pour tout un tas de choses.  Par exemple ça marche avec le parfum. J’aime bien être cette fille dont le sillage pourrait être son essence. Alors avant de changer de parfum je fais trois pas en avant et je recule illico. Parce que changer de parfum, n’est-ce pas aussi se changer. Nous ?

J’ai marché sur la plage et resserré ma veste rose autour de moi. J’ai râlé quand des grains de sable ont commencé à venir se loger entre mes orteils, mais je n’ai pas eu le coeur à ôter mes baskets. Le sable était mouillé, léché par la marée descendante. Et puis j’avais la flemme. Et il y avait du vent. On n’allait pas rester longtemps. Et puis, ce n’était pas très grave.