Je n’ai jamais écrit que si j’écris, c’est pour me souvenir parce que je suis persuadée qu’un jour, j’aurais la maladie d’Alzheimer. Je n’ai jamais écrit que parfois, je parcours le blog à rebours pour revivre à nouveau les souvenirs épinglés ici, sans le stress de savoir comment ça va se terminer, parce que je connais déjà la fin.

Publicités

Comme plusieurs blogueuses l’ont fait avant moi en ce début d’année 2018, j’avais envie de vous proposer la liste des blogs sur lesquels je traine (sans doute un peu trop souvent). Je ne vais pas vous cacher qu’il s’agit là d’une tentative de publier quelque chose alors que je n’ai pas vraiment d’idées à vous partager, si ce n’est l’histoire du magasin de chaussures de Notting Hill, ma gastro du samedi soir (à Notting Hill) (oui, je sais il y a plus glamour) (ou comment te saboter un week-end avec ton amoureux en trois leçons) ou encore  vis ma vie d’auteur (qu’en est pas un) ou bien ma tentative (que je ne dirais pas « vaine »de trouver des gens à qui en parler (pour me faire avancer).

Il dit que c’est mieux s’il fait ses devoirs à l’étude, parce que des fois, quand il me pose une question, j’ai les yeux qui divaguent et je pense à autre chose ou que des fois, pas toujours, mais des fois, je lui demande d’apprendre des trucs sur les gaulois que la maîtresse elle n’a même pas dit et dont les copains se foutent éperdument. « Mais, mon chéri, tout le monde a envie de savoir ce qu’est un oppidum ». Il retrousse son nez, plonge son oeil dans le mien : « t’es vraiment sérieuse ? » me demande t-il.

Cela fait plusieurs mois que je dors. Attention, quand je dis que « je dors » cela signifie que je dors plus de cinq heures d’une traite, parce qu’en dessous de cette limite je considère que je ne dors pas. Mon problème, c’est  les réveils nocturnes et l’incapacité à me rendormir une fois que le petit moteur de mon cerveau s’est mis en route. Les cernes, qui sont mon signe distinctif, n’ont pas encore complètement disparu. Loin s’en faut d’ailleurs. Ils squattent toujours mon visage mais j’ai bon espoir de les voir disparaître.

Pour commencer l’année, je vais vous livrer mes secrets véritables pour dormir et me rendormir. 11 secrets que vous ne connaissez pas.