Hier, j’ai attrapé le tout nouveau calendrier de la Poste. Ça, voyez-vous, c’est un grand changement entre ma vie d’aujourd’hui et ma vie d’avant. Avant je ne voyais jamais le facteur. Même quand j’étais à la maison. Les 500 mètres à faire (en voiture) pour aller de la boite aux lettres à la maison s’il y avait un recommandé, étaient trop difficiles. Du coup, il me foutait la paix avec son calendrier. Le facteur d’aujourd’hui, je le vois presque tous les jours. Il me fait un signe de la main quand il passe en vélo. Du coup, j’ai un magnifique calendrier avec des moutons qui descendent d’une colline (qu’elle est même pas au Pays Basque). Il ressemble comme deux gouttes d’eau à celui accroché chez Maminette. Vous pensiez que je parlais du facteur? Vous avez déjà vu un facteur accroché au mur de l’escalier ?

Publicités