Je ne vais pas vous faire l’affront de vous parler des endroits blindés parce qu’ils sont à la mode, ou parce qu’il est de bon ton de s’y montrer, ou parce qu’ils ont déjà eu des articles (les mêmes depuis 2007). Aujourd’hui je vous embarque dans des endroits découverts par hasard, des endroits où on n’est pas obligé de négocier pour avoir une table, où on ne nous demande pas non plus de revenir déjeuner à 16h30, « parce que là, c’est full », des endroits où la gentillesse est de mise. Parce que tout de même, avec la gentillesse, c’est mieux.

Publicités