L’autre jour, alors que nous marchions le long de l’Adour, je discutais avec une amie. Elle me disait, c’est drôle dans tes billets sur la cinquantaine, ce qu’on remarque c’est qu’on n’a pas tous la même. CQFD: on n’a pas toutes la même cinquantaine.

Publicités

Vendredi matin je suis allée à l’aqua gym. Il était 7h30 quand je me suis réveillée et, pour la première fois depuis le début du printemps,  un soleil radieux inondait mon lit. C’était un heureux présage pour une journée de fin de semaine/début de week-end qui allait commencer par une séance d’aquagym.  Deux heures plus tard, je me suis retrouvée dans l’eau. Nous avions choisi cet horaire pour de sombres raisons d’ouverture de salon de coiffure en fin d’après midi où je pensais être d’une grande aide (ce qui n’a pas été le cas). D’ordinaire nous allons aquatrucquer en fin d’après-midi. Un tel changement d’horaire incluait quelques dommages collatéraux du plus haut intérêt pour l’existence de ce blog.

 

Depuis tout ce temps que j’écris des chroniques sur la cinquantaine, on a appris tout un tas de choses à son sujet. Pourtant, même si tu fais très attention à ta ligne, que tous les matins tu fais de la gym faciale devant ton miroir et que tous les soirs tu t’adonnes au Pilates ou au yoga pour renforcer tes muscles profonds, même si tu cours tous les week-ends pour garder un corps de rêve, il y a des signes qui ne trompent pas au sujet de ton âge. Et ceux-là, tu n’y peux pas grand chose.

Il se peut que tu ne sois pas encore concernée par la crise de milieu de vie, mais que ton mec, si.

Il a un sentiment diffus d’insatisfaction vis-à-vis de son travail (des questions existentielles du genre où j’en suis ? Qu’est-ce que je peux encore apporter ? Combien de temps cela peut-il durer?), vis-à-vis de son couple (je t’aime, mais, plus comme avant), vis-à vis de son physique ( c’est le moment où il a envie de porter des sweats à capuche) ? Ouais, et bien, ne cherche plus, c’est elle, la crise de la cinquantaine.

Il est maintenant temps de revenir à nos petites chroniques sur la cinquantaine. c’est pas tout ça, mais on a encore des choses à se dire.

Tu le sais  déjà, la cinquantaine n’est juste avec personne, on peut la chopper à 48 ou à 52 ans. Tu sais aussi qu’à la cinquantaine on gagne des trucs, plusieurs trucs même, on est heureuses, on change de style, et on met en place une série de commandements, des mantras en quelque sorte.

Mais il y des choses dont il faut être consciente et éventuellement se méfier. Au moins, tu pourras pas dire que personne t’en a parlé.

Quinqua Power* Cinquième épisode.

Kiki nous avait promis de nous raconter la formidable histoire du bourrelet de la Quinqua. J’avoue que je l’attendais avec impatience cette histoire. Elles se sont donc mises à deux pour nous la raconter. Dans le rôle des conteuses, veuillez applaudir Alycia et Kiki. (Je tiens à prévenir les âmes sensibles de la présence de mots que certaines ne souhaitent ni lire ni entendre.Il est encore temps d’éteindre votre ordinateur)