En ce moment, on voit fleurir dans les magazines le palmarès des 30 ou des 100 personnes les plus inspirantes de France. Il y a eu celles de L’Express, il y a maintenant celles de Vanity Fair, que je vous conseille grandement de regarder (surtout la page 61 ^-^). Ils sont trente, ont moins de trente ans et changent le monde de demain.

Publicités

Que faisais tu le 12 juillet 1998? Je ne sais pas trop. Nous étions à Seignosse avec mon frère, je me souviens que le soir on est allé fêter la victoire en ville. On n’était pas les seuls. Ce que j’ai fait dans la journée ? J’en sais rien, sans doute a-ton été se baigner. Par contre je me souviens parfaitement de ce que je faisais le 12 juillet 1999 😉 (j’accouchais de PetiteChérie)

S’il y a quelque chose que j’apprécie, ce sont les fêtes de fin d’année scolaire. Elles me nourrissent et font la maman que je suis. Leur souvenir se transforme en perles pures de nostalgie en quelques heures seulement.

Merci pour tous ces moments que vous m’avez offerts. Mes chéris.

Il était vieux, bien que sans doute plus jeune que moi aujourd’hui. Il n’était pas beau parce que la beauté ne se mange pas en salade, parce que sans la beauté on doit faire plus, on doit faire mieux, on doit faire autrement, il disait. J’étais en A2, une section qui n’existe plus aujourd’hui. Où la philo avait un coef 5. Je buvais ses paroles alors que les autres ne l’aimaient pas trop.  Ils le trouvaient étrange. Libidineux. J’avais cherché la définition dans le dictionnaire sans vraiment la comprendre tout à fait. Je le défendais. Mais toi, t’as toujours été bizarre. Ils disaient.